Essonne: il décède dans un bureau de vote après avoir déposé son bulletin

Bureau temporairement fermé

Essonne: il décède dans un bureau de vote après avoir déposé son bulletin

Publié le :

Dimanche 07 Mai 2017 - 16:15

Mise à jour :

Dimanche 07 Mai 2017 - 16:42
Un homme de 89 ans s'est rendu dans son bureau de vote de Draveil, dans l'Essonne, peu après son ouverture à 8h ce dimanche, où il a été victime d'un malaise cardiaque juste après avoir mis son bulletin dans l'urne et déclaré décédé peu après. Le bureau de vote a été temporairement fermé.
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Beaucoup de Français n'ont pas tardé à aller voter ce dimanche 7 et dès 8h certains étaient déjà en route vers leur bureau de vote. C'est le cas d'un homme de 89 ans dans la ville de Draveil, dans le département de l'Essonne, qui s'est rendu dans le bureau de vote de son quartier avec son fils peu après l'ouverture du local.

Mais après avoir accompli son devoir de citoyen, le vieil homme s'est effondré, victime d'un malaise cardiaque provoquant de très fortes douleurs dans la poitrine. Et malgré l'intervention rapide des secours, son décès a été prononcé peu après par le médecin. Pendant la tentative de réanimation, le bureau de vote a été temporairement fermé et a à nouveau ouvert ses portes vers 9h.

Selon Le Parisien, l'octogénaire a pu déposer son enveloppe dans l'urne avant de s'effondrer et d'être terrassé par ce malaise cardiaque, sous les yeux des assesseurs et de son fils.

Un drame similaire était survenu lors du premier tour des élections. Dans les Pyrénées-Orientales à Font-Romeu, un homme s'était effondré à sa sortie de l'isoloir. L'octogénaire n'avait pas pu faire son devoir citoyen ayant pour sa part été terrassé par une crise cardiaque avant d'avoir mis son bulletin dans l'urne.

Les pompiers et les services du Samu, pourtant arrivés à temps, n'avaient pas réussi à faire revenir l'homme de 87 ans à la vie. Comme à Draveil, le bureau de vote avait été fermé le temps de l'intervention des secours, avant d'être rouvert au public.

Après avoir déposé son bulletin dans l'urne, l'homme s'est effondré, victime d'un malaise cardiaque.

Commentaires

-