Prêtre égorgé: le compte Telegram d'Adel Kermiche s'est remis à émettre mystérieusement

Prêtre égorgé: le compte Telegram d'Adel Kermiche s'est remis à émettre mystérieusement

Publié le :

Jeudi 04 Août 2016 - 11:48

Mise à jour :

Jeudi 04 Août 2016 - 11:49
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

"L’Express" révèle que plusieurs messages ont été postés mardi à 21h51 sur le compte de l’un des deux auteurs de l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray. Il contenait un message particulièrement menaçant.

Une semaine après d'Adel Kermiche a été abattu par les forces de l'ordre sur le parvis de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, où il venait de commettre un attentat particulièrement barbare, son compte sur l'application Telegram s'est remis à émettre. Mardi 2 aôut à 21h51, une personne non-identifiée prend alors brièvement possession du canal privé et parvient à publier plusieurs documents, comme le révèle L'Express. Les messages ne resteront en ligne que 10 minutes avant d'être supprimés.

Il s'agissait de trois photographies et un message audio. La première image représente Khaled Kelkal, principale responsable des attentats du GIA en 1995, notamment celui du RER Saint-Michel, la deuxième est une capture d’écran de la vidéo de revendication de Kermiche et son complice Abdel Malik Petitjean, et la troisième est un portrait de Larossi Aballa, le tueur du couple de policiers de Magnanville.

Le message audio surtout dure moins de deux minutes, et la voix, en français sans accent, n’est pas celle d’Adel Kermiche, selon L’Express. L’homme qui parle félicite les deux terroristes pour leur "opération" et assure se trouver sur le territoire de Daech: "on s’est habitué au sang, on s’est habitué à la guerre, on s’est habitué à beaucoup de choses", cite l’hebdomadaire. 

En théorie, seul l'administrateur d'une chaîne Telegram peut y poster des messages ; à moins qu'Adel Kermiche n'ait nommé d'autres administrateurs, ou transmis les codes de son compte à une personne tiers. Impossible en l'état de dire si cette personne est celle qui a enregistré le message audio, et pourquoi elle les a ensuite supprimés de la timeline du terroriste défunt. 

"L’Express" révèle que plusieurs messages ont été postés mardi à 21h51 sur le compte de l’un des deux auteurs de l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray.


Commentaires

-