Prêtre pédophile: le pourvoi en cassation du père Preynat rejeté, les faits sont non-prescrits

Justice

Prêtre pédophile: le pourvoi en cassation du père Preynat rejeté, les faits sont non-prescrits

Publié le :

Jeudi 13 Octobre 2016 - 20:14

Mise à jour :

Jeudi 13 Octobre 2016 - 20:22
La Cour de cassation a rejeté mardi le pourvoi de Bernard Preynat, mis en examen pour des abus sexuels sur mineurs entre 1986 et 1991.
©Fayolle Pascal/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le père Preynat va de voir se justifier des accusations de pédophilie qui pèsent sur lui devant la justice. Selon 20 Minutes, la Cour de cassation a rejeté mardi 11 son pourvoi. Mi-juin, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Lyon avaient décidé de considérer que les faits reprochés n'étaient pas prescrits.

Bernard Preynat a été mis en examen le 27 janvier pour des agressions sexuelles commises sur des scouts de la région lyonnaise entre 1986 et 1991 sur d'ex-scouts de Sainte-Foy-les-Lyon. Quatre plaintes ont été retenues à son encontre, le juge d'instruction ayant déjà estimé, dans une ordonnance rendue fin mars, qu'elles étaient non-prescrites.

"Lors de l’audience nous avons fait valoir nos arguments sur la non-prescription des faits. La cour nous a donné raison. Nous nous réjouissons de cette décision", a réagi Emmanuelle Haziza, avocate de l’une des victimes présumées. "Il va pouvoir y avoir un procès. Nous n’étions guère inquiets quant à la décision de la cour de cassation. La cour d’appel et le juge d’instruction s’étaient déjà prononcés dans le même sens avant", a expliqué François Devaux, président de la Parole Libérée, l’association des victimes, qui a fait éclater l’affaire.

Cette affaire de pédophilie secoue depuis plusieurs mois Lyon. En août, la justice a classé sans suite l'enquête pour non-dénonciation d'abus sexuel sur mineurs, qui visait notamment le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon.  Selon la défense, que des victimes accusent d'avoir caché les agissements du père Preynat à la justice dans le cadre d'une procédure connexe, la prescription aurait pu faire tomber les poursuites à l'encontre du primat des Gaules.

La Cour de cassation a rejeté ce jeudi le pourvoi de Bernard Preynat.

Commentaires

-