Propagande de Daech: sept personnes interpellées au Mans

Propagande de Daech: sept personnes interpellées au Mans

Publié le :

Mercredi 31 Octobre 2018 - 12:51

Mise à jour :

Mercredi 31 Octobre 2018 - 13:01
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Sept membres d'une famille d'origine syrienne ont été arrêtés mardi au Mans lors d'une opération antiterroriste et placés en garde à vue. Ils sont soupçonnés de participer à la propagande de l'Etat islamique sur Internet.

Un coup de filet antiterroriste a eu lieu mardi 30 au matin au Mans. Sept personnes ont été interpellées. Toutefois, il ne s'agirait pas d'une cellule cherchant à perpétrer des attentats.

"Plusieurs dizaines de policiers venus de Paris, encagoulés et lourdement armés, sont intervenus avant le lever du jour dans un petit périmètre" situé dans le quartier des Sablons, a relaté Le Maine libre.

Durant cette opération, sept personnes d'une même famille d'origine syrienne ont été interpellées, sans violences selon les premiers éléments dévoilés. Elles sont soupçonnées d'avoir joué un rôle dans la propagande de l'Etat islamique sur Internet, plus précisément d'avoir mis en ligne des vidéos de l'organisation terroriste.

L'enquête a été ouverte pour "association de malfaiteurs terroristes formée en vue de commettre des crimes d'atteintes aux personnes" et confiée à la Direction générale de la sécurité intérieur (DGSI). Elle devra notamment déterminer le degré d'implication de chaque membre de la famille et si certains d'entre eux ont fait allégeance à Daech. En revanche, à ce stade de l'enquête, aucun projet d'attentat n'aurait été identifié.

Voir: "Califat virtuel" - l'EI en retrait sur internet

Hyper-actif sur le web à l'apogée de son expansion territoriale en 2015, quand il occupait un territoire de la taille de l'Italie et régnait sur sept millions de personnes, le mouvement djihadiste inondait la toile de sa propagande sophistiquée. Ce "califat virtuel" a cependant perdu de l'adhérence avec les défaites de Daech sur le terrain. Mais l'organisation reste très présente via des actions insurrectionnelles.

Fin mars, le Premier ministre Edouard Philippe avait annoncé que 51 attentats avaient été déjoués depuis janvier 2015.

Les sept membres d'une famille d'origine syrienne sont soupçonnés d'avoir participé à la propagande de Daech.

Commentaires

-