Pyrénées: mort d'un alpiniste qui a fait une chute de 80 mètres

Pyrénées: mort d'un alpiniste qui a fait une chute de 80 mètres

Publié le :

Dimanche 26 Juillet 2015 - 11:33

Mise à jour :

Dimanche 26 Juillet 2015 - 11:36
Lors de la descente d'un sommet qu'il venait d'escalader, samedi 25 dans les Hautes-Pyrénées, un alpiniste a trouvé la mort après une chute d'environ 80 mètres. Les secours n'ont rien pu faire pour le sauver et il est décédé lors de son transfert vers l'hôpital.
©DR
PARTAGER :
-A +A

Une pierre qui s'est détachée de la paroi serait à l'origine du drame. Un alpiniste a trouvé la mort lors d'un accident d'escalade, samedi 25 dans le massif du Néouvielle, dans les Hautes-Pyrénées, selon La Dépêche du Midi. L'homme a ainsi fait une chute de quelque 80 mètres alors qu'il redescendait d'un sommet. Grièvement blessé, il a été rapidement pris en charge par les secours mais il est mort de lors son transfert à l'hôpital.

Cet alpiniste, dont l'identité n'a pas été révélée mais dont on sait qu'il est originaire du Tarn, serait un grimpeur chevronné. Il redescendait le pic Ramougn (3.011 mètres) qu'il venait d'escalader avec trois compagnons lorsque l'accident est survenu.

Dans la descente de ce sommet réputé comme "pas très difficile" et peu dangereux, selon les gendarmes peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Pierrefitte-Nestalas (Hautes-Pyrénées), les compagnons d'escalade se désencordent "comme le font les habituées des sommets à cet endroit", à en croire France 3 Midi-Pyrénées. Sauf que la pente est tout de même escarpée et que les hommes doivent s'appuyer sur les rochers pour ne pas perdre l'équilibre.

C'est à ce moment précis qu'une pierre sur laquelle l'alpiniste prenait appui s'est décrochée, entraînant la chute mortelle. Au total, la victime est ainsi tombée de 80 mètres de haut. Grièvement blessé, il a rapidement été pris en charge par les gendarmes et une équipe du SAMU, prévenus par ses compagnons. Il est toutefois décédé dans l'hélicoptère qui l'évacuait vers l'hôpital de Tarbes.

 

L'homme n'était pas encordé lorsqu'il a fait sa chute mortelle de plusieurs dizaines de mètres (photo d'illustration)


Commentaires

-