Pyrénées-Orientales: un militaire de Sentinelle se suicide, il avait 25 ans

Désespoir

Pyrénées-Orientales: un militaire de Sentinelle se suicide, il avait 25 ans

Publié le :

Lundi 07 Mai 2018 - 16:35

Mise à jour :

Lundi 07 Mai 2018 - 16:39
Dimanche dans la nuit, un militaire de 25 ans s'est suicidé avec son Famas. Il participait à l'opération Sentinelle.
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les faits se sont déroulés dimanche 6 dans la soirée à hauteur du péage du Boulou sur l'autoroute A9 dans les Pyrénées-Orientales. Le militaire s'est saisi de son arme et s'est donné la mort.

Le militaire qui a commis le geste fatal était âgé de 25 ans d'après les premières informations disponibles. C'est sur ce secteur autoroutier au sud de Perpignan, non loin de la frontière avec l'Espagne que le drame est arrivé. Il était environ 23h30 lorsque l'irréparable a été commis.

Le soldat s'est suicidé en faisant usage de son Famas, l'arme légère qui équippe de nombreux soldat de l'armée de Terre. L'homme faisait partie de la mission Sentinelle, le déploiement de militaires sur le territoire français afin d'assurer la sécurité et la prévention des risques d'attaques terroristes.

Aller plus loin - Lyon: une militaire de Sentinelle tente de se suicider après une rupture 

Selon Europe 1, le soldat appartenait au 2e régiment étranger d'infanterie de Nîmes.

Depuis sa mise en place, l'opération Sentinelle a été à plusieurs reprises secouée par des cas de suicides parmi les militaires y participant. S'il est difficile de faire un lien évident entre les deux, la dimension éprouvante de la mission, avec des hommes particulièrement sollicités, et envoyés durablement loin de leur domicile pour des opérations de surveillance est régulièrement dénoncé.

 

L'homme participait à la mission Sentinelle.

Commentaires

-