Quand Amazon vend des poupées sexuelles à l’effigie d’enfants

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Quand Amazon vend des poupées sexuelles à l’effigie d’enfants

Publié le 17/08/2020 à 12:17 - Mise à jour à 12:24
Capture d'écran
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Cela paraît à peine croyable, mais le site Amazon France commercialise entre autres sex toys des poupées sexuelles « très réalistes » représentant des enfants. 
 
La mobilisation des associations de défense des enfants et de lutte contre la pédopornographie a fait bouger le choses ce week-end. Le réseau Wanted Pedo, « mouvement de lutte contre la pédocriminalité », a lancé l’alerte le vendredi 14 août, en dénonçant 
 
 
« Une étape de plus franchie dans l’inclusion de la pédocriminalité en société »
 
Le site internet a alors publié des images des poupées sexuelles vendues sur Amazon France (notamment), représentant des enfants, pesant le poids d’enfants, fabriquées en silicone et permettant des actes sexuels à leurs propriétaires. 
 
Certaines, commercialisées par une obscure entreprise chinoise de la province montagnarde du Shanxi, en Chine, vont même jusqu’à vanter le « vagin vierge » de ces poupées. 
 
Durant tout le week-end, des associations comme l’AIVI (Association internationale des victimes de l’inceste), ainsi que des internautes lambda, se sont mis en ordre de bataille pour dénoncer ce scandale. Rappelant notamment l’article 227-23 du Code pénal qui interdit toute représentation de mineurs lorsqu’elle représente un caractère pornographique. 
 
Les autorités réagissent
 
S’il est une réaction à saluer, c’est bien la réactivité du secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance et des familles. Adrien Taquet a publié deux tweets successifs le lundi 17 août au matin, le premier indiquant :
 
 
« J’ai demandé à Amazon France de mettre fin à la commercialisation sur leur plateforme de poupées sexuelles à l’effigie d’enfants »
Le second, quelques minutes plus tard, à 9h24 : « Ce qu’Amazon a immédiatement fait en s’engageant à rester vigilant »
 
Peut-être en manque d’effectifs en ce mois d’août (qui sait ?), le site français d’Amazon tarde cependant à passer de la parole aux actes. A midi ce même lundi, nous avons constaté que plusieurs poupées représentant des très  jeunes filles étaient toujours en vente.
 
Des précédents chez Amazon
 
Amazon n’en est pas à son coup d’essai dans ce domaine. En 2018 déjà, la BBC anglaise avait dénoncé la vente de telles poupées sur la Marketplace. Le géant de la vente en ligne les avaient retirées… avant que les clients les retrouvent en ligne trois jours plus tard. 
 
A l’époque les autorités anglaises s’étaient insurgées par la voix d’Anne Longfield, en charge des questions de l’enfance : 
 
« De telles poupées sont clairement construites dans un seul but et ce but est un danger évident pour la sécurité des vrais enfants »
Deux ans plus tard, Amazon France, mais aussi Amazon Allemagne, Italie ou encore Espagne n’a pas hésité à remettre de telles poupées sur son marché. 
 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les poupées représentent de très jeunes filles, dont certaines avec des objets d'enfants comme un ours en peluche

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-