Et maintenant, du porno chinois à Buckingham, à qui la faute?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Et maintenant, du porno chinois à Buckingham, à qui la faute?

Publié le 18/02/2020 à 18:00 - Mise à jour à 18:10
© KIRSTY WIGGLESWORTH / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Une page du très officiel site de la reine d’Angleterre affichait lundi un lien renvoyant vers des diffusions pornographiques. Pas de trace d'artiste politique russe derrière tout cela, paraît-il. 
 
Cela n’aura duré que quelques heures, lundi, mais l’incident a bien dû donner quelques sueurs froides aux webmasters du site Royal.uk, la vitrine numérique de la reine d’Angleterre et de sa famille. 
 
Pour le moins embarrassant en effet, ce lien proposé dans la section consacrée à Dolen Cymru, une association caritative galloise qui œuvre au Lesotho. Au lieu d’être renvoyé vers le site d'une organisation des plus respectables, l’internaute se retrouvait sur un site chinois de sexe en live!
 
 
 
Une erreur, à priori
 
L’erreur a bien sûr été rapidement corrigée, le lien remplacé. La reine, pas plus qu’un autre membre de la famille royale, n’a pas jugé utile de réagir. Il n’y avait à priori aucune malveillance, le site royal.uk doit être suffisamment sécurisé. 
 
Le lien vers le site de X aurait donc été intégré par erreur dans la page «Charities and Patronages», si l’on en croit le Daily Mail. En plus de permettre à certains de se rincer l’oeil, il aura au moins eu le mérite de faire de la pub à l’association Dolen Cymru, dont le prince Harry est le mécène.  
 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


L'affaire a-t-elle amusé la reine Elizabeth II ? Pas sûr...

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-