Quatre jeunes d'Aubervilliers attaqués au pistolet-mitrailleur

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Quatre jeunes d'Aubervilliers attaqués au pistolet-mitrailleur

Publié le 06/06/2016 à 20:18 - Mise à jour à 20:25
©Capture d'écran Google Maps
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans la soirée du dimanche 5 juin, quatre jeunes hommes ont été pris pour cible au pied d'un immeuble d'Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis. S'ils ne sont que blessés, trois sont cependant dans un état grave.

Cela ressemble à un règlement de compte comme la commune d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) en connaît sporadiquement. Cela aurait pourtant pu se finir en carnage. Quatre jeunes hommes de cette commune au nord de Paris ont été blessés dimanche 5 juin en fin de soirée par des balles de pistolet-mitrailleur. L’attaque a été aussi brutae que rapide.

Il est 23h30. Les quatre victimes, âgées de 17 à 20 ans, discutent au pied d’un immeuble. Soudain, elles voient fonde sur elles quatre hommes à pied qui ouvrent le feu. Selon les relevés au sol rapportés par l’AFP, au moins 23 balles de 9mm ont été retrouvées au sol. D’après une source policière rapportée par Le Parisien, s’il est encore impossible de connaître les motifs exacts de l’agression, cette attaque ressemble fort à une "jambisation". Ce terme désigne le fait de viser une personne au niveau des membres inférieurs dans le but d’infliger de sérieuses blessures mais en "minimisant" le risque mortel. Or, dans le cas de l’agression d’Aubervilliers, les cibles ont précisément été visées de cette manière, et aucun pronostic vital n’est engagé. Cependant trois victimes sont jugées dans un état "grave".

Cette méthode d’agression est courante dans le milieu de la drogue entre bandes rivales. C’est la piste qui semble privilégiée pour le moment, sans en exclure d’autres, d’autant que, toujours selon Le Parisien, les victimes sont connues des services de police même si "ce ne sont pas des têtes d'affiche du trafic". Aucune interpellation n’a pour l’instant été effectuée.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


L'agression a eu lieu dans la commune d'Aubervilliers, juste au nord de Paris.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Opinions




Commentaires

-