Qui est Nordahl L.: le profil d'un ancien militaire ayant sombré dans la délinquance et l'échec

Qui est Nordahl L.: le profil d'un ancien militaire ayant sombré dans la délinquance et l'échec

Publié le :

Jeudi 21 Décembre 2017 - 10:48

Mise à jour :

Jeudi 21 Décembre 2017 - 11:03
Nordahl Lelandais est, depuis mercredi, accusé de deux meurtres avec des charges accablantes qui se précisent (malgré l'absence de preuve indéniable, et les dénégations du suspect). L'ancien militaire vivait depuis dix ans un parcours chaotique émaillé d'échecs depuis son renvoi de l'armée pour des troubles comportementaux.
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Après sa première mise en examen, les enquêteurs cherchaient à comprendre la personnalité d'un homme qui aurait pu enlever et mettre à mort un enfant sur un coup de folie. Depuis la mise en examen pour l'assassinat du caporal Arthur Noyer, c'est potentiellement un tueur en série que l'investigation doit maintenant décrypter. Rappelons cependant que le suspect Nordahl Lelandais reste présumé innocent et assure ne pas être impliqué dans ces deux affaires.

Lorsque les premières suspicions à l'encontre de l'ancien militaire de 34 ans ont été émises, ses proches sont tombés des nues. Nordahl Lelandais, qui n'a aucun antécédent judiciaire dans une affaire impliquant des enfants, est décrit comme une personne sans fragilité comportementale apparente. Habitant à Domessin, une paisible commune de Savoie, avec ses parents et son frère (il a également une sœur), il s'engage dans l'armée à 19 ans en 2002. Un choix de carrière qui lui permet de concilier une activité professionnelle avec l'une de ses grandes passions, les chiens. L'homme est en effet un amateur éclairé en élevage canin et il est naturellement affecté au 132e bataillon cynophile de l'armée de terre, à Suippes dans le département de la Marne. C'est alors que celui qui est un jeune majeur va commencer à déraper.

Plusieurs faits en lien avec l'usage de stupéfiants vont lui être reprochés. Le jeune soldat s'avère en outre instable psychologiquement. En 2007, après ses cinq premières années de service, l'armée décide de le réformer pour des troubles psychologiques incompatibles avec le métier des armes. C'est la fin de sa carrière militaire et le début de dix ans d'échecs, où Nordahl Lelandais enchaîne les emplois de courte durée (où il se montre parfois menaçant selon d'anciens empoyeurs) et les problèmes judiciaires. En 2010, il essaie de monter une affaire d'élevage canin qui va rapidement péricliter. Il était depuis février 2017 en arrêt maladie à cause d'une hernie discale et était retourné vivre chez ses parents.

Voir aussi: Violence, manipulation et vidéos porno: les ex-compagnes de Nordahl L. dressent un portrait sombre du suspect

Sa vie amoureuse va également être émaillée de déconvenues et, lors de l'enquête, plusieurs de ses compagnes vont décrire un homme gros consommateur de pornographie et qui aimait filmer ses ébats sexuels (parfois sans le consentement de sa partenaire) pour éventuellement les diffuser en ligne. Le jeune homme était également du genre à mal accepter les ruptures et plusieurs femmes ont témoigné d'explications "musclées" imposées par l'ancien militaire voire de comportement pouvant s'apparenter à du harcèlement. Il ne s'agit-là que de témoignages qui n'ont pas été confirmés par l'enquête.

Autre erreur dans la vie du jeune homme présenté par l'enquête comme quelqu'un qui "a connu beaucoup d'échecs", il incendie volontairement (avec deux autres personnes) une nuit d'octobre 2008 un snack-bar à Paladru une commune proche de Pont-de-Beauvoisin (où Maëlys a disparu) où se retrouvent jeunesse locale et touristes du fait de la présence d'un lac. Il est condamné à un an de prison mais, du fait d'une peine aménagée, n'a jamais été incarcéré.

Nordahl Lelandais était depuis décrit comme une personne solitaire par ceux qui le fréquentaient. Ayant toujours des amis et décrit par un témoignage recueilli par France-Soir comme quelqu'un "s'incrustant" facilement à des fêtes ou soirées, il reste malgré tout à l'écart. Plusieurs témoignages que nous avons recueillis montrent d'ailleurs qu'il était loin d'être connu y compris de son voisinage, qui n'ont de lui que l'image de quelqu'un de "discret", "poli" et qui "promenait ses chiens".

Lire aussi: Maëlys: le profil du principal suspect Nordahl L. se précise

Les enquêteurs continuent donc toujours de percer le mystère Lelandais qui, malgré la gravité des faits qui lui sont reprochés, reste calme et posé face à tous les interrogatoires, assumant clairement ne pas répondre à certaines questions cruciales des juges.

Après une première carrière dans l'armée, Nordahl Lelandais avait accumulé les échecs professionnels et personnels.


Commentaires

-