Qui est Sven Mary, l'avocat qui défend Salah Abdeslam?

Auteur(s)
MM
Publié le 21 mars 2016 - 13:07
Image
L'avocat de Salah Abdeslam Sven Mary.
Crédits
©Aurore Belot/Belga/AFP
L'avocat Sven Mary, 43 ans, est devenu en quelques heures l’autre vedette de l’affaire Abdeslam.
©Aurore Belot/Belga/AFP
L'avocat Sven Mary, 43 ans, est devenu en quelques heures l’autre vedette de l’affaire Abdeslam. Ce pénaliste parmi les plus renommés de Belgique s'est rendu célèbre en acceptant de prendre en charge la défense du terroriste présumé.

Il est l'un des pénalistes les plus médiatiques mais aussi l'un des plus doué de Belgique. L'entourage de Salah Abdeslam, dont la cavale a pris fin vendredi 18, a choisi l'avocat Sven Mary pour le défendre. Ce dernier, âgé de 43 ans s'est souvent illustré ces dernières années dans diverses affaires médiatiques et appartient à un petit groupe d'avocats connus pour être aussi bien des "ténors du barreau" que "des avocats procéduriers", selon les médias belges.

Adepte des procès de rupture, c'est à dire où la défense consiste principalement à répondre non pas sur le terrain juridique mais sur le terrain politique, Sven Mary est également connu comme un avocat "du milieu". Ce type de défense a été popularisé par le sulfureux avocat français, Jacques Vergès.

Mary a notamment assuré la défense du chef du groupuscule salafiste Sharia4Belgium, Fouad Belkacem ou de Marc Lelièvre, un complice de Marc Dutroux. Il a aussi accepté comme client Kapplan Murat, dit le "Roi de l'évasion" ou encore Nordine Amarani, le "Tueur fou de Liège".

Très vite après avoir été désigné comme défenseur d'Abdeslam, Sven Mary a mis en place sa stratégie. Il a affirmé que son client est prêt à collaborer avec la justice, mais qu'il se battrait contre l’extradition de son client vers Paris. Il a ainsi déclaré que la Belgique doit "cesser de s’agenouiller" devant la France.

Dimanche 20, Sven Mary a annoncé son intention de porter plainte contre le procureur de Paris François Molins pour violation du secret de l’instruction. "Il a violé le secret de l'enquête. Jusqu'à présent, personne n'avait donné de détails sur l'enquête, seulement sur l'état médical de mon client et sur le déroulement de la procédure à venir", a-t-il argué au quotidien néerlandophone De Standaard. Un détail de procédure qui ne remet pas en cause le futur transfert d'Abdeslam aux autorités françaises, mais qui pourrait lui faire gagner entre deux et trois mois de répit pour préparer sa défense.

Sven Mary a toutefois posé une condition pour accepter de défendre son client: que Salah Abdelslam ne nie pas sa présence à Paris le 13 novembre. Ce que son client a reconnu dès son premier interrogatoire. "J'ai choisi mon métier et ma spécialité et j'assume", expliquait le pénaliste dans la presse locale. "Les attentats parisiens m'ont révulsé et j'ai des idées personnelles au sujet du djihadisme qu'on ne m'enlèvera pas de la tête. Mais mon mandat est de défendre les personnes qui me demandent de le faire". Sur le site de son ancienne université, Sven Mary se dit prêt à défendre tout le monde, "à l'exception de l'extrême-droite".

À LIRE AUSSI

Image
L'avocat de Salah Abdeslam Sven Mary.
L'avocat d'Abdeslam Sven Mary veut attaquer le procureur François Molins
Sven Mary, l'avocat de Salah Abdeslam, a annoncé ce dimanche son intention de porter plainte contre le procureur de Paris François Molins pour "violation du secret de ...
20 mars 2016 - 15:24
Société
Image
François Molins en conférence de presse.
Salah Abdeslam voulait se faire exploser, confirme François Molins
Le procureur de Paris, François Molins, a tenu une conférence de presse ce samedi au lendemain de l'arrestation de Salah Abdeslam, le suspect-clé des attentats du 13 n...
19 mars 2016 - 20:38
Société
Image
L'arrestation de Salah Abdeslam.
Arrestation de Salah Abdeslam: bataille judiciaire pour son transfert
Capturé vendredi à Bruxelles après quatre mois de cavale, Salah Abdeslam a passé sa première nuit en prison à Bruges. Malgré son refus, les procédures judiciaires néce...
20 mars 2016 - 14:09
Société