Radicalisation: les signalements à "stop-djihadisme" en nette hausse

Auteur(s)
Tristan Sicilia
Publié le 27 avril 2016 - 19:32
Image
Le site internet Stop Djihadisme.
Crédits
©Joël Saget / AFP
Les signalements de conduites religieuses radicales sont en nette augmentation.
©Joël Saget / AFP
Les signalements de conduites religieuses radicales sont en nette augmentation, révèle Europe-1 ce mercredi 27. D'après les chiffres du numéro vert "Stop Djihadisme", 2.700 d'entre eux sont aujourd'hui considérés comme sérieux.

Refus soudain de "faire la bise" aux femmes, discours religieux doctrinaires… Les signalements de personnes en voie de radicalisation seraient en explosion. C'est ce que révèle Europe-1 ce mercredi. Ce sont les chiffres de "Stop Djihadisme",  un numéro vert mise en place sous l'impulsion  de Bernard Cazeneuve le 29 avril 2014. Cette plate-forme téléphonique doit permettre le dépistage et l'endiguement des conduites à risque.

D'après les statistiques, "61% des personnes signalées sont de sexe masculin", indique le ministère de l'Intérieur qui précise aussi que les 39% restant seraient des femmes "en majorité âgées de 18 à 25 ans". Dans cette recrudescence d'appels, 10% concernerait des départs en Syrie. Depuis son lancement, le numéro vert a enregistré 4.576 signalements, dont 1.864 entre 2014 et 2015 et 2.072 entre 2015 et 2016.

Mais seuls 2.700 sont  jugés "sérieux" aujourd'hui par les autorités,. Les appels se sont démultipliés, jusqu'à atteindre une hausse 40% depuis avril 2015. Les alertes ont atteint leur paroxysme en novembre 2015, mois des attentats de Paris, avec 407 signalements.  

Chaque jour, huit cas serait recensés. Par ailleurs, 48% des personnes signalées seraient des convertis, et un signalement sur cinq concernerait un mineur. Familles, amis, et collègues de travail figurent par ailleurs  parmi les plus soucieux.  Près de 50% des appels proviendraient de proches des personnes concernées par des comportements religieux radicaux.

 

À LIRE AUSSI

Image
Facebook est le réseau social avec le plus d'utilisateurs.
"Stop djihadisme": le gouvernement lance des comptes sur Facebook et Twitter
Le gouvernement a lancé ce jeudi des comptes Twitter et Facebook destinés à "diffuser sur le web un contre-discours face à la propagande des organisations terroristes ...
31 décembre 2015 - 11:53
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don