Réchauffement climatique: les rennes sont de plus en plus petits et maigres

Réchauffement climatique: les rennes sont de plus en plus petits et maigres

Publié le :

Lundi 12 Décembre 2016 - 14:59

Mise à jour :

Lundi 12 Décembre 2016 - 15:11
©Jonathan Nackstrand/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon une nouvelle étude, les rennes de Norvège sont de plus en plus petits et maigres. En raison du réchauffement climatique, ils auraient perdu en moyenne 12% de leur poids en seulement 16 ans.

Les fêtes de fin d'année approchent et le père Noël se prépare à entamer sa tournée de cadeaux. Mais selon une étude, publiée ce lundi 12, ses rennes ne seraient pas vraiment en grande forme. "Ces vingt dernières années" avec "une période de réchauffement visible, été comme hiver, dans l'Arctique", ces animaux de l'archipel norvégien du Svalbard "sont devenus plus petits et plus légers", a indiqué la British Ecological Society (BES), résumant les conclusions d'une étude présentée à Liverpool.

Pour parvenir à cette conclusion, des équipes scientifiques norvégiennes et écossaises ont mesuré et pesé ces herbivores au cours des deux dernières décennies afin de suivre leur évolution. Et les résultats sont sans appel: en 16 ans, le poids des adultes a baissé de 12%. Concrètement, les animaux nés la première année de l'étude pesaient 55 kilos alors que ceux nés en 2010 dépassaient seulement les 48 kilos.

D'après les chercheurs, ce phénomène pourrait être dû au réchauffement climatique et notamment à la présence croissante de verglas au sol qui, contrairement à la neige, empêche les rennes de brouter à leur convenance. Par conséquent, ils se retrouvent "affamés, perdent leurs petits ou donnent naissance à des jeunes beaucoup plus légers", a expliqué la BES. En effet, pour celles et ceux qui l'ignorent, le réchauffement climatique entraîne un accroissement des précipitations. La pluie tombe alors sur la neige et gèle, empêchant les rennes d'accéder au lichen, la nourriture dont ils se nourrissent.

Malgré tout, cette baisse de poids signifiante n'a pas entraîné de diminution de la population. Depuis vingt ans, elle a même doublé ce qui pourrait également expliquer la baisse du poids des cervidés. Car s'ils sont plus nombreux à vivre au même endroit, ils doivent forcément partager entre eux leur nourriture et donc avoir une ration moins importante.

 

Les rennes deviennent plus petits et plus légers en raison du réchauffement climatique.

Commentaires

-