Rennes 2: l'enseignant soupçonné d'agression raciste va reprendre les cours

Rennes 2: l'enseignant soupçonné d'agression raciste va reprendre les cours

Publié le :

Vendredi 22 Février 2019 - 16:18

Mise à jour :

Vendredi 22 Février 2019 - 19:22
©Photo AFP/Fred Tanneau
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Mercredi 13 février, un enseignant a rudoyé un étudiant ivoirien et se serait moqué de son accent dans une imitation raciste. Les faits ont entraîné l'ouverture d'une procédure interne mais sans suspension. Après une semaine de vacances, les cours vont reprendre, y compris, au moins en principe, celui du professeur incriminé.

L'ambiance risque d'être électrique: moins de deux semaines après une agression d'un enseignant contre élève ivoirien soupçonné d'être aggravée de fait de racisme, les cours vont reprendre à l'université de Rennes 2. Aucune disposition particulière n'a été prise pour la reprise des cours à partir du lundi 25 après une semaine de coupure due aux vacances.

Mercredi 13, une jeune étudiant africain qui intervenait, pour évoquer un mouvement social, dans un amphithéâtre où un professeur donnait un cours d'histoire, a été pris à partie par ce dernier qui a failli le faire tomber. Le jeune homme souffre d'un handicap moteur. Des étudiants ont dû séparer les deux hommes mais l'affaire a ensuite pris un tour encore plus compromettant encore lorsque l'enseignant se serait moqué de l'accent africain de l'étudiant, et s'est de nouveau montré menaçant.

Jeudi 21, la présidence de l'université a saisi la section disciplinaire suite à cette agression, mais le professeur n'a pas été suspendu, même si plusieurs cours ont été annulés avant la coupure des vacances.

Lire aussi: Agression raciste d'un étudiant à Rennes par un prof au profil très "réactionnaire"

Selon les sources que France-Soir a pu recueillir, "Ce professeur n'est par contre sous le coup d'aucune suspension administrative. Par conséquent, il est prévu qu'il assure les cours pour la semaine de la rentrée". Or, "sur les réseaux sociaux, une partie des étudiants envisagent une action contre cette reprise des cours" sans que l'on connaisse plus de détails. Jeudi 14, un tag "G.... A.... raciste" maculait l'entrée de l'amphithéâtre et le cours prévu ce jour-là n'avait finalement pas eu lieu.

Les services de communication de l'université sont restés injoignables et le secrétariat de la présidence de l'université a annoncé à France-Soir qu'il ne serait fait aucun commentaire supplémentaire.

Voir aussi:

A Rennes 2, une épicerie gratuite contre la sous-nutrition et le gaspillage

L'enseignant devrait reprendre les cours la semaine de la rentrée.

Commentaires

-