Rennes: la préfecture de région cambriolée par des fêtards, le portrait d'Emmanuel Macron volé

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 25 avril 2018 - 16:42
Image
La préfecture Martenot à Rennes.
Crédits
©Capture d'écran Google Street View
A Renne, la résidence du préfet a été cambriolé dans la nuit du 18 au 19 avril.
©Capture d'écran Google Street View
Dans la nuit du 18 au 19 avril dernier, des cambrioleurs se sont introduits au sein de la préfecture Martenot à Rennes sans que personne ne s'en rende compte. Les malfaiteurs se sont emparés d'un ordinateur, d'un aspirateur, de drapeaux mais aussi d'un portrait d'Emmanuel Macron.

Tout le monde dormait à poings fermés. Selon une information rapportée ce mercredi 25 par Ouest-France, des cambrioleurs se sont introduits au sein de la préfecture Martenot à Rennes dans la nuit du 18 au 19 avril dernier sans que personne ne s'en rende compte. Ni le préfet de région (qui loge à l'intérieur) ni le service de sécurité ne se sont réveillés pendant la nuit.

D'après les images prises par la vidéosurveillance, les quatre hommes ont escaladé les hautes grilles pour y pénétrer. Sur place, les malfaiteurs se sont emparés d'un ordinateur, d'un aspirateur, de drapeaux mais aussi d'un portrait du président Emmanuel Macron. Ils ont même pris le temps de vider quelques bouteilles qui se trouvaient dans le bar au premier étage.

Pour le moment, les enquêteurs privilégient la piste des fêtards car cette nuit-là, le festival Mythos se tenait en centre-ville dans le parc du Thabor sous les fenêtres de la préfecture. "Ce n’est pas d’une gravité extrême, c’est une affaire banale, si ce n’est qu’elle s’est passée dans un bâtiment officiel", a déclaré Christophe Mirmand au Télégramme.

Lire aussi - Hausse des cambriolages: faut-il envisager l'achat d'un coffre-fort?

Malgré tout, cette effraction pose de nombreuses questions dont celle de la sécurité car aucun système d'alarme ne s'est déclenché pendant la nuit. C'est pourquoi, le préfet de Région a pris les choses en main pour qu'un tel incident ne se reproduise pas. "C’est une affaire qui doit être prise au sérieux. La sécurité va être renforcée et les systèmes d’alarme revus. Des consignes ont également été rappelées car les dispositifs n’ont pas été exploités", a-t-il ajouté précisant que cette sensation n'était pas "agréable (...) surtout quand on est responsable d'un bâtiment de l'Etat".

Les quatre individus n'ont toujours pas été interpellés, selon les derniers éléments rapportés. A noter qu'en 2016, 470.000 ménages ont déclaré  avoir été victimes d’un cambriolage  ou d’une tentative de cambriolage de leur résidence principale au cours de l’année.

À LIRE AUSSI

Image
Julien Sanchez, maire de Beaucaire et porte-parole du FN, à Nîmes, dans le Gard, le 7 janvier 2016
Le FN veut une police de proximité concentrée sur les "cambriolages" et l'"invasion migratoire" avant le "harcèlement"
Le Front national a plaidé mardi pour que la future police de sécurité du quotidien souhaitée par Emmanuel Macron se concentre d'abord sur les "problèmes les plus préd...
17 octobre 2017 - 15:24
Image
Un coffre-fort
Hausse des cambriolages: faut-il envisager l'achat d'un coffre-fort?
ARTICLE PARTENAIRE - La France fait face depuis plusieurs années à une explosion du nombre de cambriolages. Un coffre-fort est un bon rempart contre ce type de vol, pe...
15 mars 2018 - 17:45
Lifestyle
Image
Bob Sinclar DJ musique ordinateur vol Ibiza Baléares
Ibiza: victime d'un cambriolage, Bob Sinclar supplie les voleurs de lui rendre sa musique
Bob Sinclar a été cambriolé lundi soir à Ibiza. Il a lancé un appel désespéré aux voleurs pour récupérer les fichiers musicaux présents sur son ordinateur dérobé.Le cé...
08 juillet 2017 - 14:37
Culture