Rennes: un train écrase un homme allongé sur les rails

Rennes: un train écrase un homme allongé sur les rails

Publié le :

Mercredi 23 Janvier 2019 - 20:44

Mise à jour :

Mercredi 23 Janvier 2019 - 20:48
© Isabel Infantes / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Ce mercredi au petit matin, un train de fret a roulé sur un homme qui était allongé sur la voie à la gare de Rennes. L'homme a survécu mais est gravement blessé à la tête, l'abdomen et la cheville.

Scène d'horreur ce mercredi 23 au petit matin en gare de Rennes, en Ille-et-Vilaine. Un train de marchandises circulait vers 3h30 du matin lorsqu'il a percuté un homme.

Visiblement, et selon les premières informations révélée par France 3 Bretagne, la victime était allongée sur la voie au moment du choc. Le conducteur du train a tenté de freiner lorsqu'il a vu l'homme mais en vain.

Cet habitant de Jersey, au large de la Manche, âgé de 52 ans était visiblement alcoolisé lorsqu'il a été percuté par le train de marchandises.

A voir aussi: Rennes: il ne veut pas voir ses parents, il fait détourner leur avion

La SNCF ne sait pas comment cet individu en état d'ébriété a pu se retrouver sur les voies puisque la gare était fermée et des agents de sécurité étaient présents.

L'homme qui a été heurté a survécu au choc mais a été gravement blessé. Il a été transporté en urgence absolue au CHU Pontchaillou. Il a eu une cheville sectionnée par le train de fret et a été grièvement touché à la tête et à l'abdomen. On ignore si ses jours sont en danger.

La gare de Rennes est en travaux de rénovation depuis près de quatre ans. Ces travaux de très grande ampleur devraient s'achever au mois de février.

L'inauguration de l'immense bâtiment n'aura cependant lieux qu'en juin prochain.

A lire aussi:

A Rennes, un Nouvel An coincé dans un manège à 50 mètres du sol

Rennes: une voiture percute un bus, le conducteur a crié "Allah Akbar"

Rennes: trois pompiers agressés devant des lycées bloqués

Un train de fret a percuté un homme allongé sur les rail en gare de Rennes ce mercredi.


Commentaires

-