Rennes: un véhicule fonce sur la police qui tire en riposte, le chauffard est mort

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Rennes: un véhicule fonce sur la police qui tire en riposte, le chauffard est mort

Publié le 31/07/2017 à 08:33 - Mise à jour à 08:34
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La police ferroviaire est intervenue ce dimanche matin avant 8h pour interpeller un homme menaçant à proximité de la gare de Rennes. Il est décédé après avoir fui en voiture et tenté de renverser les policiers.

Un automobiliste, vraisemblablement ivre, est mort dimanche 30 au matin à Rennes, à proximité de la gare. Il s'agit d'un contrôle de police qui a mal tourné au cours duquel, il a foncé sur les fonctionnaires.

Selon le journal Ouest-France, "la police a d'abord été appelée vers 8h par des témoins qui ont signalé un groupe de trois personnes, qui semaient le trouble sur les terrasses des commerces situés devant la gare de Rennes, en renversant des tables et des scooters stationnés dans le secteur". Et d'ajouter: "Un témoin aurait indiqué que l'un des membres du trio était porteur d'un couteau".

A l'arrivée des policiers de la brigade ferroviaire, ceux-ci aperçoivent les individus signalés qui s'apprêtent à s'enfuir à bord d'un véhicule, une Twingo grise. Pour échapper au contrôle le conducteur lance sa voiture contre les policiers. L'un d'eux est percuté par le chauffard et est légèrement blessé par le choc. En riposte, les autres fonctionnaires ouvrent le feu à deux reprises contre lé véhicule.

L'automobile, où est assis un passager, a poursuivi sa route le long de l'avenue qui part de la gare, et roulé pendant environ 600 mètres avant de se retourner, le conducteur semblant en avoir perdu le contrôle et percuté un poteau. Le passager, très fortement alcoolisé est rapidement interpellé par les forces de l'ordre et placé en dégrisement.

Le conducteur du véhicule, quant à lui, était en arrêt cardio-respiratoire à l'arrivé de la police. Les secours dépêchés sur place ont vainement tenté de le réanimer, en vain. "Il n'est pas possible pour l'instant de savoir de quoi il est décédé. L'autopsie qui devrait avoir lieu ce matin permettra de déterminer s'il est mort du fait d'une balle ou du fait de l'accident", a indique le procureur de la République Nicolas Jacquet, qui s'est rendu sur les lieux de l'accident.

Une enquête a été confiée à la police judiciaire s'agissant de la tentative d'homicide volontaire et des circonstances de l'accident. Une autre a été ouverte par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) sur l'usage des armes, conformément à la procédure lorsqu'un policier fait usage de son arme de service.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Le conducteur du véhicule était en arrêt cardio-respiratoire à l'arrivé de la police.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-