Rennes: une voiture percute un bus, le conducteur a crié "Allah Akbar"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Rennes: une voiture percute un bus, le conducteur a crié "Allah Akbar"

Publié le 20/12/2018 à 17:34
©Hadj/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme a été interpellé mercredi soir à Rennes après avoir volontairement percuté un bus et une voiture avec son propre véhicule. Plusieurs témoins l'ont entendu crier "Allah Akbar".

Un homme a été interpellé mercredi 19 au soir avant minuit rue de Rochester à Rennes (Ille-et-Vilaine) après avoir percuté un bus et une voiture au volant de son véhicule tout en criant "Allah Akbar".

Selon Le Parisien, qui révèle cette information, il s'agissait d'un individu de 36 ans, connu des services de police pour des faits de droit commun (sur fond d'alcoolisme), et déjà suivi par le passé sur le plan psychiatrique. Il a été placé en garde à vue.

Aucun blessé n'est heureusement à déplorer dans cet incident, hormis l'automobiliste lui-même, légèrement touché. Le trentenaire devait faire ce jeudi 20 l'objet d'une évaluation psychiatrique pour déterminer s'il était responsable de ses actes au moment des faits.

Lire aussi: Landes - il crie "Allah Akbar" à bord d'un TGV et insulte les voyageurs

Selon les premiers éléments constatés, et avant justement de connaître les résultats de l'expertise psychiatrique, les policiers ont estimé qu'il avait agi délibérément.

Le parquet de Rennes a précisé que le suspect n'était suivi par aucun service de police "au titre de la radicalisation".

Et aussi:

Rhône: armé d'un tournevis, il menace des passants au cri d'Allah Akbar

Une femme blesse deux personnes au cutter à la Seyne-sur-mer en criant "Allah akbar"

Pays-Bas: un homme armé d'une hache crie "Allah Akbar", la police l'abat

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Un homme a percuté volontairement un bus avec sa voiture mercredi soir à Rennes, et il aurait crié plusieurs fois "Allah Akbar".

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-