République dominicaine: deux journalistes tués en direct sur Internet (VIDEO)

République dominicaine: deux journalistes tués en direct sur Internet (VIDEO)

Publié le :

Mercredi 15 Février 2017 - 17:13

Mise à jour :

Mercredi 15 Février 2017 - 17:30
©Photo AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Deux journalistes dont le directeur d'une radio locale, ont été tués par balles à San Pedro. La secrétaire a également été blessée. L'émission était retransmise en direct vidéo sur Facebook.

Leonidas Martinez, directeur de la radio 103.5 FM, et Luis Manuel Medina, journaliste, ont été assassinés mardi 14 à San Pedro en République dominicaine, en plein direct d'une émission retransmise en direct sur Internet. Dayana Garcia, la secrétaire de la station, a également été blessée.

Luis Manuel Medina animait un programme traitant de l'actualité, Milenio Caliente, lorsqu'un individu armé est entré dans les locaux de la radio. Sur la vidéo, enregistrée en direct sur Facebook, on entend distinctement deux coups de feu. Le journaliste continue de lire ses informations encore quelques secondes, avant qu'une voix féminine n'entre dans sa cabine de travail et ne l'alerte: "tiros!" ("on tire!"). La diffusion s'arrête à ce moment-là, juste avant que Luis Manuel Medina ne soit abattu.

Sur les images retransmises par les médias locaux, on peut voir les vitres de la cabine complètement explosées et une mare de sang au poste du journaliste. Lors des deux coups de feu précédents, l'individu a tué le directeur de la radio, située dans un centre commercial.

Dans un communiqué, la Société interaméricaine de presse (SIP), organisme de défense de la liberté de la presse sur le continent américain, a condamné cette "tragédie qui touche la grande famille du journalisme en République dominicaine". Enjoignant aussi les forces de l'ordre à "réaliser une enquête rapide et en profondeur pour connaître le mobile, identifier le responsable le conduire devant la justice".

Selon Reporters sans frontières, "les journalistes qui osent s’en prendre à la corruption ou au trafic de drogues sont souvent les victimes de violence physique voire de meurtre".

(Voir ci-dessous le moment où Luis Manuel Medina arrête son émission)

En République dominicaine, deux journalistes... par sudpresse

Les autorités ont déployé un important dispositif sur le site de la radio, située à l'intérieur d'un centre commercial.

Commentaires

-