RER C: un adolescent meurt après s'être accroché au train

RER C: un adolescent meurt après s'être accroché au train

Publié le :

Mercredi 24 Janvier 2018 - 07:26

Mise à jour :

Mercredi 24 Janvier 2018 - 07:30
©Meigneux/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A Egly en Essonne, un adolescent de 17 ans a perdu la vie mardi après un accident impliquant le RER C. La victime se serait accroché à une voiture de la rame, serait resté "bloqué entre la barre située à la fin du quai et le train" et n'aurait pas réussi à lâcher prise.

Il n'a pas survécu à ses blessures. A Egly en Essonne, un jeune homme de 17 ans est décédé après un accident impliquant le RER C, selon une information rapportée par Le Parisien. Les faits ont eu lieu mardi en fin de matinée. Rapidement prévenus de l'urgence de la situation, les gendarmes se sont rendus sur place et ont découvert l'adolescent "bloqué entre la barre située à la fin du quai et le train". Visiblement, la victime se serait accrochée à une voiture de la rame, aurait été coincé et n'aurait pas réussi à lâcher prise.

Lorsque les militaires sont arrivés sur les lieux de l'accident, le jeune homme était conscient et semblait avoir une fracture du bassin. Il a donc été conduit immédiatement à l'hôpital Percy de Clamart (Hauts-de-Seine) où il est décédé quelques heures plus tard.

"Le jeune homme sortait du lycée d'Arpajon et rentrait chez lui à Bruyères-le-Châtel", a expliqué au quotidien le maire d'Egly, Gérard Marconnet, précisant qu'il "comptait descendre à la gare de Breuillet où il aurait pris un car".

Lire aussi - Paris: il voulait "surfer" sur le toit du métro, un homme de 21 ans mort sur le coup après un choc

Pour le moment, les enquêteurs ignorent encore si l'adolescent a voulu s'agripper au RER C, pour éviter d'être en retard, ou bien s'il était adepte du "train-surfing", un défi qui consiste à s'agripper à l'extérieur d'un train, à tenir bon jusqu'à la station suivante et à poster les faits sur les réseaux sociaux.

Cette pratique, venue tout droit de Russie, a d'ailleurs fait de nombreuses victimes ces derniers mois. En octobre par exemple, un jeune homme était monté sur le toit d'un métro au départ de Bir-Hakeim. Il avait heurté en pleine accélération la verrière de la station, le tuant sur le coup. 

Le jeune homme, qui s'est accroché au RER C pour une raison encore inconnue, est décédé des suites de ses blessures.


Commentaires

-