Rhinoplastie: il se fait opérer du nez et repart avec une érection permanente

Rhinoplastie: il se fait opérer du nez et repart avec une érection permanente

Publié le :

Dimanche 10 Septembre 2017 - 10:44

Mise à jour :

Dimanche 10 Septembre 2017 - 10:47
Accro au bistouri, un Croate de 45 ans s'est fait opérer une troisième fois du nez dans le cadre du tournage d'un documentaire. Mais la rhinoplastie a mal tourné et a entraîné un effet secondaire pour le moins inattendu: une érection permanente.
©Neven Ciganovic/Facebook
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A 45 ans, Neven Ciganovic ne peut se passer de chirurgie esthétique. Devenu une star de téléréalité en Europe de l'Est, il a déjà subi plus d'une dizaine d'opérations (nez, lèves, estomac, menton, etc.) et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Et ce, même si sa dernière opération s'est plutôt mal passée.

Dans le cadre du tournage d’un documentaire, le quadragénaire est à nouveau passé sur le billard, cette fois-ci en Iran (où les prix sont plus bas) pour se faire opérer une troisième fois du nez. Seulement voilà: la rhinoplastie a entraîné un effet secondaire pour le moins inattendu.

Après être rentré chez lui à Belgrade, où il vit, il a fait une réaction allergique au produit anesthésiant utilisé lors de l'opération. Celui-ci a entraîné un priapisme, une érection permanente. Il a dont été transporté en urgence dans un hôpital de la ville afin d'éviter de graves complications. Car ce phénomène, qui se traduit par l'impossibilité pour le pénis de se mettre au repos, peut causer des dommages sur le long terme s'il n'est pas traité en 24 heures.

Alors, pour mettre un terme à son érection, l'homme de 45 ans a été contraint de passer une nouvelle fois sur le billard. Désormais, il lui faudra plusieurs mois pour être guéri complètement et tourner la page de cette mésaventure. Mais en attendant, il serre les dents comme il l'a expliqué au Daily Mail: "malheureusement, je ne reçois aucun anti-douleur, parce qu'ils n'en donnent pas aux patients, donc je continue de souffrir", a-t-il notamment raconté.

Accro au bistouri, Neven Ciganovic semble ne pas avoir retenu la leçon de cette histoire, expliquant qu'il n'allait pas mettre un frein à ses opérations et aux autres procédés permettant de faire plus jeune que son âge. Seule sa carrière importe. "J'ai hâte qu'un film sur mon histoire sorte au cinéma", a-t-il déclaré. Et d'ajouter: "L'équipe m'a dédié un épisode en entier. Je pense que c'est assez grave et espère ainsi que cette histoire me permettra de lancer ma carrière à l'échelle internationale".

Son opération du nez a mal tourné.


Commentaires

-