Rhône: la directrice critique le comportement de sa fille, elle lui casse le nez d'un coup de tête

Rhône: la directrice critique le comportement de sa fille, elle lui casse le nez d'un coup de tête

Publié le :

Mercredi 13 Juin 2018 - 12:50

Mise à jour :

Mercredi 13 Juin 2018 - 12:58
Le journal "Le Progrès" dévoile un nouveau cas d'agression d'enseignant à l'intérieur d'un établissement. La semaine dernière, une mère de famille convoquée à cause du comportement de sa fille a cassé le nez de la directrice d'école. La suspecte a reconnu les faits.
© JEFF PACHOUD / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

C'est une nouvelle affaire d'agression d'un enseignant par un parent d'élève qui secoue l'Education nationale. Mais cette fois, c'est l'école maternelle qui est touchée. D'après une information rapportée mardi 12 par Le Progrès, une directrice a reçu un coup de tête brutal de la part d'une mère de famille après une dispute qui a dégénéré.

Les faits se déroulent à Sainte-Foy-lès-Lyon, dans la proche banlieue lyonnaise (Rhône). La mère de famille en question était convoquée par l'institutrice de sa fille scolarisée dans l'établissement. L'enfant s'était montrée particulièrement insolente à l'encontre d'une Atsem (agent territorial spécialisé des écoles maternelles), une auxiliaire d'éducation.

L'échange devient houleux et le ton monte. La mère de l'élève dérape projette alors sa tête sur le visage de la directrice. Sous le choc, le nez de cette dernière se fracture. Elle se verra reconnaître pas moins de 21 jours d'ITT.

Lire aussi - Saône-et-Loire: une vague de démangeaisons fait fermer une école

La mère de famille a été arrêtée et placée en garde à vue. Elle a reconnu les faits lors de ses auditions. Présentée devant le parquet de Lyon, elle sera convoquée ultérieurement devant un tribunal. Dans l'attente de son procès, elle a été laissée libre.

La violence n'épargne plus les écoles primaires, même parfois pour de très jeunes enfants. En mars dernier, une institutrice de Colomiers avait été rouée de coups par des élèves de CM1 et de CM2 intervenant pour empêcher la sanction de l'un de leur camarade.

La directrice de l'école a reçu un violent coup de tête de la part de la mère de l'une de ses élèves.


Commentaires

-