Roanne: un homme dans le coma depuis trois semaines après une piqûre de frelon

Roanne: un homme dans le coma depuis trois semaines après une piqûre de frelon

Publié le :

Vendredi 14 Juillet 2017 - 11:33

Mise à jour :

Vendredi 14 Juillet 2017 - 11:34
©RickyWright/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme de 43 ans est dans le coma depuis trois semaines après avoir été piqué par un frelon mi-juin près de Roanne.

Un homme de 43 ans est actuellement hospitalisé dans un état grave après avoir été piqué par un frelon, alors qu’il se trouvait dans le col du Bouchet, à côté de Roanne dans le département de la Loire, rapportait Le Progrès le 18 juin dernier.

La piqûre a déclenché chez la victime une puissante réaction allergique. Cette dernière est tombée dans le coma, dont il n’est depuis pas ressorti. Il reste admis au service de soins intensifs de l’hôpital de Roanne, dans un état jugé très préoccupant. Selon les médecins, la piqûre du frelon a provoqué chez l’homme une très forte de baisse de tension, qui aurait occasionné des dommages importants au cerveau. 

De réactions de cette ampleur restent rares, à en croire Thomas Guérin, chef des urgences de l’hôpital de Roanne. "Chaque année, on a un ou deux cas de piqûre d’hyménoptère grave", explique-t-il au Progrès.

Selon le journal Sud-Ouest, un apiculteur, également patient à l’hôpital de Roanne, a été piqué 200 fois sans que cela n’ait de conséquence sur son organisme. "Habitué à travailler avec les insectes, il était en partie immunisé, à force d’être régulièrement piqué", précise le quotidien.

Les piqûres de frelon ne sont pas plus dangereuses que celles des abeilles, guêpes et autres hyménoptères - à savoir sauf en cas d'allergie ou de piqûres multiples -, indiquent les centres anti-poison (CAPTV) des hôpitaux régionaux. 

En cas de piqûre, les personnes souffrant d’une allergie doivent immédiatement contacter les secours – en appelant le 15 ou le 112. Une position allongée, les jambes levées, permet de limiter les dégâts. Mieux vaut, également, avertir ses proches de l’allergie en question.

La piqûre a déclenché chez la victime une puissante réaction allergique.


Commentaires

-