Rochefort: un père et sa fille abattus par balles sur une aire d'autoroute

Charente-Maritime

Rochefort: un père et sa fille abattus par balles sur une aire d'autoroute

Publié le :

Jeudi 13 Juillet 2017 - 19:36

Mise à jour :

Jeudi 13 Juillet 2017 - 19:38
Un homme de 74 ans et sa fille de 48 ans ont été retrouvés morts tôt ce jeudi à proximité du péage de Cabariot, au sud de la ville de Rochefort en Charente-Maritime. Les deux victimes ont été tuées par balles.
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

DOUBLE HOMICIDE PAR BALLES - C'est une bien macabre découverte qu'ont réalisée les patrouilleurs des autoroutes du sud de la France ce jeudi 13. Deux corps sans vie ont été retrouvés à bord d'une camionnette, stationnée à proximité du péage de Cabariot, au sud de la ville de Rochefort en Charente-Maritime, sur l’autoroute A837, dans le sens Saintes – La Rochelle. Les agents ont immédiatement prévenu les gendarmes qui n'ont pu que constater le décès des deux occupants du véhicule.

Les deux cadavres sont ceux d'un père et de sa fille, poissonniers ambulants de profession. Une arme de poing a été retrouvée sur les lieux du drame selon France 3. Les caméras de vidéosurveillance ont permis de déterminer que le fourgon de ces commerçants originaires de Charente-Maritime était arrivé sur place à 8h30.

Le peloton autoroutier de Saintes, la gendarmerie de Rochefort et les équipes d'identification criminelle ont été mobilisés pour analyser les lieux du drame et commencer les investigations.

Le parquet de La Rochelle, en charge de cette dernière, penche pour l'heure pour la thèse d'un assassinant suivi d'un suicide. La femme de 48 ans avait une entreprise de négoce de poisson à Angoulins, société en grande difficulté financière. Son père, âgé de 74 ans, avait aussi investi dans la société.

L'enquête des forces de l'ordre devra déterminer si ces déboires financiers sont à l'origine de ce drame, mais rien n'exclu pour l'instant qu'il y ait d'autres causes ou une intervention extérieure.

Le parquet de La Rochelle penche pour l'heure pour la thèse d'un assassinant suivi d'une suicide.

Commentaires

-