Roissy: 119 scorpions très venimeux et protégés saisis à la douane

Roissy: 119 scorpions très venimeux et protégés saisis à la douane

Publié le :

Jeudi 01 Octobre 2015 - 20:02

Mise à jour :

Jeudi 01 Octobre 2015 - 20:14
© Jacques Brinon/AP/SIPA
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Au mois de septembre, les douaniers de l'aéroport de Roissy ont mis la main sur 119 scorpions appartenant à l'espèce "Pandinus dictator", originaire d'Afrique subsaharienne. Réputée très dangereuse, elle est protégée par la convention de Washington sur le commerce international des espèces sauvages menacées d'extinction.

Décidemment, douanier est un métier plein de surprises. Ceux de l'aéroport Roissy-Charles-De-Gaulle ont récemment découvert que deux lots déclarés comme des échantillons destinés à la recherche médicale contenaient en réalité 119 scorpions appartenant à l'espèce "Pandinus dictator", originaire d'Afrique subsaharienne. Réputée très dangereuse (sa queue est prolongée par un crochet porteur d'un venin parfois mortel), son négoce est strictement réglementé. Elle est en effet protégée par la convention de Washington sur le commerce international des espèces sauvages menacées d'extinction.

Le 18 septembre, les douaniers ont découvert 69 scorpions dissimulés sous 19 boîtes en plastique contenant des mille-pattes. Puis, quatre jours plus tard, ils ont intercepté 46 spécimens placés dans 35 gobelets en plastique.

Les deux lots provenaient Cameroun et était destinés à la même personne. Ce dernier, un particulier vivant aux Etats-Unis, "vend de nombreuses espèces de NAC (nouveaux animaux de compagnie) sur Internet", indique la Direction générale des douanes dans un communiqué. L'homme a pour habitude de revendre les scorpions entre 50 et 100 euros pièce.

Les bestioles ont été provisoirement confiées à la Ferme tropicale, un établissement spécialisé dans le négoce d'animaux tropicaux situé dans le 13ème arrondissement de Paris. "Une ordonnance de confiscation fixera prochainement l'institution à laquelle ils seront remis", indique la douane.

Il y a quelques jours, des douaniers malgaches ont eu le droit au même genre de surprise. A Antananarivo, la capitale de Madagascar, ils ont effet découvert 117 bébé tortues dissimulées dans des chaussettes entre des couches de bébé. Ces derniers appartenaient à deux espèces en voie d'extinction: la tortue radiée et la tortue à choc. 

Le Pandinus dictator est une espèce de scorpions particulièrement dangereuse.


Commentaires

-