Roubaix: attaquée par des rats dans son sommeil, une adolescente paraplégique mordue plus de 200 fois

Horreur

Roubaix: attaquée par des rats dans son sommeil, une adolescente paraplégique mordue plus de 200 fois

Publié le :

Jeudi 07 Septembre 2017 - 20:50

Mise à jour :

Jeudi 07 Septembre 2017 - 20:58
Une adolescente handicapée a été attaquée par une meute de rats chez elle, à Roubaix (Nord), dans la nuit de samedi à dimanche. Son père l'a retrouvée dans "une mare de sang". Elle a été hospitalisée, victime de plus de 200 plaies. Une plainte a été déposée contre le bailleur social du logement.
©Nguyen Huy Kham/Reuters

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
-A +A

On ne peut qu'imaginer l'effroi qui a du saisir la jeune fille de 14 ans et ses parents. Cette adolescente paraplégique a été attaquée dans son sommeil par une meute de rats dans la nuit de samedi 2 à dimanche 3 à Roubaix (Nord), révèle Franceinfo ce jeudi 7. Mordue à de très nombreuses reprises, elle a été hospitalisée pour être soignée et recevoir un traitement contre les maladies que peuvent transmettre ces animaux, notamment la rage.

L'adolescente dormant au rez-de-chaussée en raison de son état, ce n'est que le lendemain matin que son père l'a découverte "dans une mare de sang", croyant d'abord à "un cambriolage qui aurait mal tourné" et à "une hémorragie cérébrale", a-t-il témoigné auprès du Courrier Picard.

C'était donc en réalité une "meute" de rats qui s'en serait pris à elle. Les médecins ont relevés plus de 200 plaies dont 45 rien que sur son visage. "Du fait de sa maladie, elle est moins sensible à la douleur que nous. Elle a dû sentir les rats s’activer sur elle mais elle n’a pas eu la présence d’esprit de nous appeler. Selon les médecins, c’est un phénomène assez rare. Les rats n’attaquent quasiment que les personnes mortes" a précisé le père. Sa fille n'est pas encore remise et certaines séquelles pourraient durer, notamment le bout de ses doigts "bouffés" par les rats.

Reste la question de la présence de ces nuisibles. Ils auraient pu être attirés par un dépôt d'ordures situé à l'extérieur. Reloger rapidement, le père a toute de même décidé de porter plainte pour "négligence" contre le bailleur social. Le parquet de Lille a ouvert une enquête pour "blessures involontaires par manquement à une règle de prudence ou de sécurité".

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
Les rats se seraient acharnés sur la jeune fille, moins sensible à la douleur en raison de son handicap.

Commentaires

-