Roubaix: une jeune femme de 20 ans soupçonnée d'avoir torturé, violé et tué sa mère

Vengeance

Roubaix: une jeune femme de 20 ans soupçonnée d'avoir torturé, violé et tué sa mère

Publié le :

Vendredi 18 Août 2017 - 07:24

Mise à jour :

Vendredi 18 Août 2017 - 07:30
Résidant à Roubaix (Nord), une jeune femme de 20 ans est suspectée d'avoir torturé, violé puis tué sa mère avec l'aide de son compagnon. Après plusieurs déclarations incohérentes, elle est finalement passée aux aveux devant les enquêteurs.
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'affaire est sordide. Une jeune femme de 20 ans est suspectée d'avoir torturé, violé puis tué sa mère avec l'aide de son compagnon, selon une information révélée par La Voix du Nord. Les faits se sont déroulés le 28 juillet à Roubaix (Nord). Ce-jour là, les forces de l'ordre ont reçu un appel de la fille de la victime qui leur expliquait qu'elle venait de retrouver le corps de sa mère chez elle. Alertés, les policiers se sont donc rapidement rendus sur les lieux où ils ont fait plusieurs constatations déroutantes.

Interrogée, la jeune femme a tout d'abord expliqué qu'elle l'avait découvert deux jours plus tôt mais qu'elle n'avait pas appelé les secours dans l'immédiat en raison du choc. Mais cette version des faits n'a pas convaincu les enquêteurs.

En effet, la victime, qui présentait de nombreuses traces d'hématomes sur l'ensemble du corps, serait morte asphyxiée selon les résultats de l'autopsie. Des examens qui ont révélé que son décès aurait "été causé par l'intervention d'un tiers". En parallèle, elle aurait également subi des sévices sexuels.

Après plusieurs déclarations de la jeune femme jugées incohérentes, elle est finalement passée aux aveux lors de sa garde à vue. Placée en famille d'accueil à six ans, elle a notamment raconté qu'elle avait voulu faire avouer à sa mère, avec qui elle avait repris contact depuis peu,  des sévices subis lors de son placement.

Quant à son compagnon, il a lui aussi été interpellé et auditionné mais a nié les faits. Tous les deux ont été mis en examen pour homicide volontaire accompagné d'un autre crime (viol) puis placés en détention provisoire.

La fille de la victime a été placée en détention provisoire.

Commentaires

-