Rouen: une vieille dame de 89 ans dévalisée et séquestrée par 3 faux policiers

Rouen: une vieille dame de 89 ans dévalisée et séquestrée par 3 faux policiers

Publié le :

Mercredi 12 Avril 2017 - 11:16

Mise à jour :

Mercredi 12 Avril 2017 - 11:29
©Martin Bureau/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Trois voleurs ont dévalisé chez elle une vieille dame en se faisant passer pour des policiers, lundi en Seine-Maritime. Les malfrats sont allés jusqu'à lui dérober la bague qu'elle portait au doigt avant de l'enfermer dans son grenier pour couvrir leur fuite.

Les malfrats n'ont eu aucun scrupule. Une vieille dame de 89 ans a été dévalisée par trois hommes qui se sont fait passer pour des policiers, lundi 10 près de Rouen en Seine-Maritime. Les bandits ont dérobé à la presque nonagénaire une forte somme d'argent ainsi que des bijoux et ont été jusqu'à enfermer la pauvre femme dans son grenier avant de prendre la fuite, rapporte notamment Le Parisien.

Lundi, en milieu de journée dans la tranquille petite ville de Bois-Guillaume, une bourgade cossue située à quelques encablures au nord-est de la préfecture de la Seine-Maritime. La victime vaquait à ses occupations au premier étage de sa maison lorsqu'elle a été alertée par des bruits suspects, a-t-elle raconté aux enquêteurs. C'est en descendant voir ce qu'il se passait qu'elle est tombée nez à nez avec trois hommes porteurs de brassards oranges. Ceux-ci se sont présentés comme des policiers, disant enquêter sur des cambriolages récents dans le voisinage.

C'est sous ce prétexte fallacieux que les bandits ont forcé la vieille dame à ouvrir son coffre et fouillé l'habitation, découvrant une forte somme d'argent dont ils se sont emparés. Ils sont allés jusqu'à prendre une bague qu'elle portait au doigt.

Puis, avant de prendre la fuite, les voleurs ont enfermé leur victime dans le grenier. C'est grâce à l'intervention d'une voisine alertée par ses cris lancés à la fenêtre des combles que la pauvre femme a pu être secourue, trois heures plus tard. Une enquête a été ouverte.

Les faux policiers ont forcé la vieille dame à ouvrir son coffre et ont fouillé sa maison sous ses yeux.


Commentaires

-