Royan: pour s'acheter de la drogue, ils agressaient et détroussaient des personnes âgées

Charente-Maritime

Royan: pour s'acheter de la drogue, ils agressaient et détroussaient des personnes âgées

Publié le :

Mercredi 17 Janvier 2018 - 15:46

Mise à jour :

Mercredi 17 Janvier 2018 - 15:59
Cinq cambrioleurs qui s'en prenaient à des personnes âgées en Charente-Maritimes ont été interpellés la semaine dernière. Ils utilisaient leur butin pour acheter de la drogue.
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s) : La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Des agresseurs particulièrement lâches. Cinq personnes ont été interpellées par les gendarmes de Royan la semaine dernière et placés en garde à vue. Ils sont soupçonnés d'avoir agressé violement des personnes âgées pour financer leurs achats de produits stupéfiants.

Ces cinq hommes, âgées de 20 à 41 ans, auraient pénétré aux domiciles de deux octogénaires, les ont violemment molestés avant de les ligoter et de les séquestrer pour leur soutirer de l'argent. Selon le journal Le Parisien, les faits se seraient déroulés sur les communes de Saujon et de Meschers-sur-Gironde.

Une première agression a eu lieu le 27 décembre dans la première ville. Les malfaiteurs ont cassé une vitre pour entrer dans la maison de la personne âgée et faire main basse sur l'argent liquide conservée par cette dernière avant de prendre la fuite. Ils sont cependant revenus une seconde fois dans l'habitation et ont frappé la propriétaire, l'ont entravée à un fauteuil avant de la menacer."Ils ont menacé de la brûler avec une bombe de laque et un briquet pour lui soutirer le code de la carte bancaire", a fait savoir une source policière au quotidien. La victime a cédé et les cambrioleurs ont délesté son compte en banque de 900 euros.

Lire aussi - Servian: un cambrioleur tué par balles par le propriétaire qu'il venait détrousser

Un second coup de main a eu lieu le 5 janvier à Meschers-sur-Gironde chez un homme de 85 ans. "Il est frappé au visage et immobilisé avec du ruban adhésif. Sa maison est fouillée et les voleurs partent avec des bijoux et des objets de valeur", rapporte le quotidien.

Les individus soupçonnés de s'être livrés à ces actes délictueux ont été interpellés le 10 janvier. Placé en garde à vue, ils sont passés aux aveux. Les bijoux volés avaient déjà été échangés contre de la drogue. Quatre d’entre eux ont été mis en examen avant d’être écroués. Le dernier a été remis en liberté pour des raisons médicales et sera présenté prochainement à juge d’instruction. 

Auteur(s) : La rédaction de FranceSoir.fr

Les deux victimes sont des octogénaires.

Commentaires

-