Royaume-Uni: quatre néonazis dont plusieurs militaires arrêtés pour avoir préparé un attentat

Royaume-Uni: quatre néonazis dont plusieurs militaires arrêtés pour avoir préparé un attentat

Publié le :

Mardi 05 Septembre 2017 - 15:59

Mise à jour :

Mardi 05 Septembre 2017 - 16:10
© NIKLAS HALLE'N / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Quatre hommes soupçonnés d'avoir préparé des actes de terrorisme et d'être membres d'un groupe néonazi dissout par les autorités britanniques ont été interpellés ce mardi au Royaume-Uni. Plusieurs d'entre eux seraient des membres de l'armée.

Quatre hommes apparentant à la mouvance néonazie ont été interpellés ce mardi 5 au Royaume-Uni, a annoncé la police britannique. Ils sont soupçonnés d'avoir préparé des actions terroristes. Agés de 22 à 32 ans, ils sont originaires de Birmingham, Powys, Ipswich et Northampton.

Selon The Telegraph, plusieurs des suspects seraient des militaires britanniques. Information confirmée par le ministère de la Défense et un porte-parole de l'armée. Les arrestations ordonnées en raison de "suspicions quant à la commission, la préparation et l'instigations d'actes de terrorisme" ont été menées par la police et les forces anti-terroristes. Il s'agissait d'une opération préparée à l'avance selon les autorités qui assurent que la sécurité des citoyens n'a jamais été compromise.

Les quatre hommes avaient été placés sous surveillance policière notamment en raison de leur appartenance présumée à une organisation interdite. Ils sont en effet également suspectés de faire partie de National Action, groupe néonazi "raciste, antisémite et homophobe" selon la ministre de l'Intérieur, Amber Rudd, et qui avait notamment salué l'assassinat de la député travailliste Jo Cox par le nationaliste Thomas Mair en juin 2016.

Par la suite, National Action était devenue en décembre le premier groupe d'extrême droite a être interdit en vertu des lois antiterroristes britanniques.

L'Allemagne a déjà été secouée par le cas d'un militaire ultranationaliste et raciste arrêté pour avoir préparé un attentat. Il avait réussi à se faire passer pour un réfugié, espérant que les populations immigrées seraient ainsi blâmées pour ses actes.

Le groupe National Action auquel les quatre hommes sont soupçonnés d'appartenir avait été interdit en décembre par les autorités.


Commentaires

-