Ruinée, Olga Korbut, ex-gymnaste soviétique championne olympique vend ses médailles aux enchères

Une ancienne gloire du sport fauchée

Ruinée, Olga Korbut, ex-gymnaste soviétique championne olympique vend ses médailles aux enchères

Publié le :

Mardi 28 Février 2017 - 15:00

Mise à jour :

Mardi 28 Février 2017 - 15:12
Ruinée à 61 ans, la soviétique Olga Korbut, ancienne championne de gymnastique, sextuple médaillée olympique a vendu ses médailles pour se "sauver de la faim". Elle avait remporté ses titres au jeux olympique de Munich en 1972.
©Christophe Simon/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Elle était surnommée "le moineau de Minsk". Olga Korbut, ancienne gloire de la gymnastique, sextuple médaillée olympique, s'est retrouvée obligée de vendre aux enchères ses médailles décrochées à Munich en 1972, a annoncé lundi 27 la société de vente aux enchères Heritage Auctions.

Désormais fauchée, la soviétique qui a aujourd'hui 61 ans a dû se résoudre à vendre plusieurs titres glanées au cours de sa carrière. La vente de ses deux médailles d’or et de sa médaille d’argent de Munich lui a rapporté environ 217.000 euros. Ses "médailles l'ont sauvée de la faim", écrit notamment Gazeta.ru.

L'ancienne championne avait remporté trois médailles d’or aux JO de 1972 à Munich, et une en 1976 à Montréal. Ses exploits de l'époque qui alliaient habilité, grâce et cran ont contribués à rendre la gymnastique populaire au près du public. Désormais installée à Phoenix dans l’Arizona, Olga Korbut, première gymnaste à avoir réussi un salto à la poutre s'est séparée de ses récompenses pour des soucis financiers, selon des médias russes. Sa dernière médaille d’or de Munich, à la poutre, lui avait été volée.

Les lots mis en vente par l'athlète comprenaient aussi des justaucorps de ses performances de 1972, le trophée Sports Personality of the Year Award décernée par la BBC, diverses médailles soviétiques, une couverture du célèbre magazine Sports Illustrated dédicacée et enfin son premier passeport américain. Autant de témoins de sa splendeur passée. Car au fil des années,  la vedette a lentement sombré dans l'anonymat.

Les informations sur ses problèmes financiers se sont multipliées dans les années 2000. Elle avait par ailleurs été arrêtée pour avoir volé pour 19 euros de nourriture dans un supermarché. Elle avait également perdu sa maison en raison de dettes astronomiques, alors que les errances de son fils alimentaient la presse.

 

La vente des médailles à rapporté environ 217.000 euros à l'ancienne championne olympique (Image d'illustration).

Commentaires

-