Sa jambe se coince dans une machine agricole, il s'ampute avec un canif

Sa jambe se coince dans une machine agricole, il s'ampute avec un canif

Publié le :

Jeudi 16 Mai 2019 - 11:57

Mise à jour :

Jeudi 16 Mai 2019 - 12:16
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un agriculteur américain de 63 ans, vivant dans le Nebraska, a dû s'amputer lui-même la jambe gauche avec un canif en avril dernier. Il travaillait dans un silo à grains quand sa jambe s'est coincée dans un convoyeur à vis. Il a utilisé un canif avec une lame de 7cm pour se libérer.

Kurt Kaser, un Américain de 63 ans, responsable d'une exploitation agricole à Pender dans le Nebraska, a bien malgré lui rejoué en vrai le film 127 heures. Un jour au mois d'avril dernier, alors qu'il était seul à travailler sur la ferme, il a eu un terrible accident qui l'a contraint à s'amputer lui-même la jambe avec un canif.

Il était occupé dans un silo à grains quand sa jambe gauche s'est coincée dans un convoyeur à vis, au niveau du tibia. Son téléphone étant inaccessible, il ne pouvait prévenir les secours. Pour survivre, il a alors décidé de se couper la jambe avec le canif qu'il avait dans la poche.

Depuis le drame, son histoire fait la Une des médias aux Etats-Unis. Il a raconté les heures d'angoisse qu'il a traversées sur ABC News, ne sachant pas combien de temps il allait rester seul, coincé là, à se vider de son sang.

"L'adrénaline était tellement forte que je ne sais pas si ça a fait mal ou pas", a-t-il déclaré à la télévision.

Lire aussi: après une érection de 48h, il se fait amputer d'une partie du pénis

Il s'est amputé juste au-dessous du genou pour se libérer de la machine qui lui broyait la jambe. Il a ensuite rampé pour téléphoner à son fils, qui a prévenu les secours.

Le sexagénaire est resté conscient jusqu'à son arrivée à l'hôpital, où il a été opéré en urgence. Il est rentré chez lui trois semaines après le drame.

Et aussi:

Chute d'un arbre dans une école: l'un des enfants amputé de la jambe

Obèse, amputé et vivant au milieu des cafards, il est finalement hospitalisé

Oui, se ronger les ongles est dangereux: une femme amputée du pouce

Kurt Kaser, un Américain de 63 ans, a dû s'amputer la jambe lui-même le mois dernier.


Commentaires

-