Saint-Cloud: 40 robes de Miss France volées lors d'un cambriolage

Saint-Cloud: 40 robes de Miss France volées lors d'un cambriolage

Publié le :

Jeudi 25 Octobre 2018 - 12:45

Mise à jour :

Jeudi 25 Octobre 2018 - 12:56
©Miss France/Twitter
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le siège du Comité Miss France a été cambriolé dans la nuit de mardi à mercredi à Saint-Cloud dans les Hauts-de-Seine. Pas moins de 40 robes ont ainsi été volées. Geneviève de Fontenay, toujours présidente du Comité, pleure la perte d'une "partie de (sa) vie".

"Je suis très triste". C'est ainsi que Geneviève de Fontenay a réagi après le cambriolage du Comité Miss France à Saint-Cloud, dans les Hauts-de-Seine. Dans la nuit de mardi 23 à mercredi 24, une quarantaine de robes ont été volées.

"Une partie de ma vie s'est envolée", a poursuivi la dame au chapeau citée par Europe 1. Si elle ne participe plus aux élections des Miss depuis 2002 après des querelles très médiatisées notamment avec Sylvie Tellier, l'octogénaire est toujours la présidente du Comité Miss France.

Les robes, dont la valeur n'a pas été communiquée, représentaient pour l'ancienne présidente de l'organisation une partie "essentielle" de l'histoire du concours créé en 1920.

A voir aussi: Miss France 2019 - découvrez le lieu de la prochaine cérémonie

"Ces robes, essentiellement des tenues de mariées, ont été portées au cours des élections Miss France. Il y en avait une quarantaine. Je les conservais précieusement au siège du comité Miss France, dans le même immeuble que mon appartement. Il y avait notamment la robe d'élection de Sonia Rolland (la 70ème Miss France, élue en 2000 ndlr)", a regretté Geneviève de Fontenay qui devait d'ailleurs rendre sa robe à l'ancienne Miss dans les jours prochains.

"Ce cambriolage est un coup au cœur. C'est une partie essentielle de l'histoire du concours Miss France qui s'est envolée", a poursuivi celle qui tente désormais de découvrir qui est le voleur.

"Le voleur était parfaitement au courant. Il savait très bien chez qui il était et ce qu'il faisait. (…) Il me connaît bien, c'est sûr. Il savait très bien comment pénétrer dans la résidence (...) Le cambrioleur devait avoir la clé de la grille pour faire entrer sa voiture et la garer en haut de la côte. Impossible d'emporter toutes ces robes sans véhicule, elles sont encombrantes", a-t-elle déclaré à Femme Actuelle.

Aucune ancienne Miss n'avait réagi à se cambriolage sur les réseau sociaux ou dans les médias ce jeudi 25.

A lire aussi:

Une ancienne Miss en prison pour trafic de drogue, Geneviève de Fontenay en colère

DALS: Iris Mittenaere torride sur un tango argentin endiablé (vidéo)

Delphine Wespiser inquiète pour Iris Mittenaere (vidéo)

Une quarantaine de robes de Miss France ont été volées au siège du Comité.


Commentaires

-