Saint-Cloud: un enfant de quatre ans meurt en avalant sa brioche de travers

Saint-Cloud: un enfant de quatre ans meurt en avalant sa brioche de travers

Publié le :

Jeudi 28 Février 2019 - 07:17

Mise à jour :

Jeudi 28 Février 2019 - 07:18
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

À Saint-Cloud dans les Hauts-de-Seine, un petit garçon de quatre ans est décédé après en s’étouffant avec son goûter lundi 25.

 

Les secours n'ont rien pu faire. Un petit garçon de quatre ans est mort lundi soir après avoir avalé une brioche de travers malgré sa prise en charge par les pompiers et son transfert en urgence à l'hôpital Necker - Enfants malades à Paris.

Selon Le Parisien, qui révèle l'information, la petite victime s'est étouffée alors qu'elle prenait son goûter dans un parc de Saint-Cloud dans les Hauts-de-Seine en compagnie de sa nounou et de son père peu avant 17h.. Elle a fait une fausse route en avalant sa brioche, qui a bouché ses voies respiratoires. Prévenus, les secours ont tenté de le réanimer sur place pendant une 1h30, l’enfant étant intransportable.

Lire aussi - La fillette s'étouffe avec une brioche, un pompiers la sauve in extremis de la mort

Vers 18h30, l'enfant a été transféré toute sirènes hurlantes à l'hôpital Necker - Enfants malades où il a été pris en charge par le corps médical. "C’est là qu’il a succombé, moins de deux heures plus tard", précise le quotidien.

En avril dernier, une petite fille de 2 ans s’était étouffée avec une crêpe sous les yeux de ses parents de nationalité espagnole, en visite dans la capitale près de la tour Eiffel.

Le Parisien souligne qu'en cas de fausse route il est fortement conseillé d'appliquer la méthode d’Heimlich qui "consiste à taper dans le dos de la victime, entre les deux omoplates. Ce geste aide la victime à extraire le corps étranger par un réflexe de toux", rappelle le lieutenant-colonel Destable, de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP).

Selon un bilan établi en 2016 par OpinionWay pour l'assureur mutualiste GEMA Prévention, pas moins de 3.000 personnes (en général d'un certains âge ou au contraire très jeunes) meurent chaque année d'une suffocation suite à une "fausse route" alimentaire.

Voir:

Montpellier: il meurt étouffé par un grain de riz, un pompier fait un infarctus en tentant de le sauver

Un petit garçon de quatre ans est décédé après en s’étouffant avec son goûter lundi 25.


Commentaires

-