Saint-Cyr-l'Ecole: il faisait vivre son chien dans une camionnette depuis des années

Saint-Cyr-l'Ecole: il faisait vivre son chien dans une camionnette depuis des années

Publié le :

Mercredi 19 Juillet 2017 - 13:50

Mise à jour :

Mercredi 19 Juillet 2017 - 14:02
©Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les policiers de Versailles sont venus dimanche au secours d'un chien enfermé et attaché dans une camionnette à Saint-Cyr-l'Ecole (Yvelines). Son propriétaire, un maître-chien, le faisait vivre ainsi depuis des années.

Il aura fallu deux ans pour qu'un riverain signale le mauvais traitement que subissait à l'arrière d'une camionnette Echo, un berger malinois de 9 ans. L'animal a été secouru par les policiers de Versailles dimanche 16 alors qu'il était, comme d'habitude, enfermé dans ce véhicule, a révélé mardi 18 Le Parisien.

La camionnette, une Kangoo, était garée sur le parking de Saint-Cyr-l'Ecole (Yvelines), en plein soleil. Alertés, les policiers ont procédé à l'ouverture du véhicule et y ont découvert le chien qui vivait dans des conditions déplorables. Attaché par trois mousquetons reliés à son collier, il ne pouvait presque pas bouger. Il était allongé à même la tôle et n'avait plus d'eau ni de nourriture. Malgré la porte arrière entrebâillée, il faisait plus de 30 degrés dans l'habitacle.

Libéré, Echo a été pris en charge d'abord par les policiers qui lui ont offert de l'eau et de la nourriture. Il a ensuite été pris en charge par une famille d'accueil.

Le propriétaire de l'animal, un maître-chien âgé de 34 ans a été entendu par les policiers. Il a expliqué que l'animal vivait ainsi car il ne voulait pas le garder dans son logement avec son fils et n'aurait pas semblé totalement comprendre la gravité des faits, répondant aux policiers: "vous avez une échelle du bonheur pour un animal?", précise le quotidien.

Il devrait répondre de mauvais traitement à l'automne prochain, une infraction pour laquelle il risque une contravention de 4ème classe (750 euros maximum). Le fait de "simplement" oublier son chien dans la voiture constitue une atteinte involontaire à la vie et à l'intégrité d'un animal et est punissable d'une contravention de 3ème classe (450 euros maximum). Seuls les actes de cruauté -qui supposent une volonté de faire souffrir l'animal- peuvent entraîner des peines de prison (deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende).

C'est pour ces faits qu'une femme, vivant également dans les Yvelines, devrait être jugée en novembre. Elle avait laisser son chien mourir de faim et de soif dans son appartement insalubre.

Echo, un malinois, a été confié a une famille d'accueil (illustration).

Commentaires

-