Saint-Denis: un nouveau corps de femme découvert après l'assaut

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Saint-Denis: un nouveau corps de femme découvert après l'assaut

Publié le 20/11/2015 à 11:51 - Mise à jour à 12:28
©Eric Feferberg/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): VL

-A +A

Les enquêteurs ont découvert dans la nuit de jeudi à ce vendredi un troisième corps à Saint-Denis, suite à l'assaut de mercredi. Il s'agit des restes d'une femme, la deuxième semblerait-il, qui n'a pas été identifiée. En plus de celui d' Abdelhamid Abaaoud, un autre corps, probablement celui d'Hasna Aitboulahcen avait été découvert.

Un troisième corps a été découvert dans les décombres de l'immeuble de Saint-Denis, visé mercredi 18 par l'assaut du RAID et de la BRI, a annoncé ce vendredi 20 le parquet de Paris. Le corps, découvert dans la nuit de jeudi à ce vendredi, est celui d'une femme, mais son identité reste à confirmer.

Il s'agirait donc de la deuxième femme qui aurait été présente dans l'appartement où s'étaient cachés les suspects terroristes, et notamment Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des attentats de vendredi 13, abattu par le RAID durant l'opération.

Cette découverte porte donc le bilan de l'opération à trois morts dans l'immeuble et huit interpellations (à l'intérieur et hors du bâtiment).

Une première femme a en effet déclenché son gilet explosif durant l'assaut du RAID. Les premiers éléments laissent penser qu'il s'agirait d'Hasna Aitboulahcen, présentée comme la cousine d'Abaaoud. Un passeport a son nom a par ailleurs été également retrouvé dans les décombres.

Dès les heures qui ont suivi l'assaut, le parquet et le ministre de l'Intérieur avaient prévenu que le bilan de deux terroristes tués pourrait s'alourdir. L'opération a en effet été particulièrement violente avec environ 5.000 cartouches tirés du côté des policiers.

L'immeuble déjà très délabré a été partiellement détruit par les explosions, le plancher du troisième étage s'est effondré. Les services de police ont dû étayer avant de pouvoir travailler en toute sécurité ce qui a ralenti les investigations.

De plus, les corps ont été très abîmés. Celui d'Abdelhamid Abaaoud, criblé de balles et découvert le jour même de l'assaut, n'a pu être formellement identifié que le lendemain grâce à ses empreintes digitales. Celui d'Hasna Aitboulahcen n'a pas encore pu être identifié avec certitude, même si tous les éléments supposent sa présence dans l'appartement.

 

Auteur(s): VL


PARTAGER CET ARTICLE :


Parmi les trois corps retrouvés , seul celui d'Abdelhamid Abaaoud a été identifié avec certitude.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-