Saint-Etienne: violée en pleine rue en rentrant de soirée

Saint-Etienne: violée en pleine rue en rentrant de soirée

Publié le :

Lundi 04 Mars 2019 - 11:43

Mise à jour :

Lundi 04 Mars 2019 - 11:52
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme a violé une jeune femme de 23 ans dans la nuit de samedi 2 à dimanche 3 en pleine rue à Saint-Etienne. Il lui a imposé une fellation avant de prendre la fuite. 

L'auteur présumé des faits est activement recherché par les forces de l'ordre. Une jeune femme de 23 ans a été violée dans la nuit de samedi à dimanche par un jeune homme d'une vingtaine d'années alors qu'elle rentrait d'une soirée en boite de nuit.

Selon le journal Le Progrès qui révèle l'information, les faits ont eu lieu vers 3h du matin au niveau de la rue Paul-Michelon dans le quartier de la Métare. L'étudiante d'origine dijonnaise avait rencontré son agresseur en discothèque et avait accepté que ce dernier la raccompagne chez elle. Toutefois, "celui-ci s’était montré de plus en plus entreprenant sur le chemin du retour, jusqu’à la forcer à une fellation", précise le quotidien.

Lire aussi - En vacances pour se consoler de la mort de son mari, elle est violée en réunion

L'individu a immédiatement pris la fuite après les faits. La jeune femme a appelé les forces de l'ordre.  Après l’arrivée de la police, elle était en état de choc et a été conduite au service des urgences du CHU de Saint-Etienne. Elle en est ressortie dans la matinée de dimanche pour être entendue par des enquêteurs de la sureté départementale, dans le cadre de son dépôt de plainte pour viol.

Les images des caméras de vidéosurveillance doivent être étudiées, pour tenter de préciser le déroulé des faits.

L’enquête "Violences et rapports de genre" du très sérieux Institut national d’études démographiques (Ined), rapportait en 2016 que 62.000 femmes victimes chaque année de viol et de tentative de viol, et une femme de moins de 35 ans sur vingt agressée sexuellement chaque année.

Parmi les victimes de viol –ou de viols-, 51% déclarent l’avoir subi pendant l’enfance ou l’adolescence. Les viols par un inconnu ne représentent que 15% des cas de viols sur mineur, 17% des viols sur adulte. Dans la grande majorité des cas, c’est donc dans l’entourage familial, amical, géographique, scolaire ou de travail que se trouve l’agresseur.

Voir:

Jeune femme violée et séquestrée deux mois à Calais: 3 personnes mises en examen

Dans le coma depuis 14 ans, une femme violée accouche d'un petit garçon

Achères: une ado de 13 ans violée à plusieurs reprises par six collégiens

Un jeune homme a violé une jeune femme de 23 ans dans la nuit de samedi 2 à dimanche 3 en pleine rue à Saint-Etienne

Commentaires

-