Saint-Malo: deux policiers tabassés par une dizaine d'individus devant une discothèque

Saint-Malo: deux policiers tabassés par une dizaine d'individus devant une discothèque

Publié le :

Mercredi 19 Juin 2019 - 09:48

Mise à jour :

Mercredi 19 Juin 2019 - 09:56
© PHILILPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Deux policiers ont été violemment agressés dimanche 16 au petit matin alors qu'il intervenait dans une bagarre devant une discothèque à Saint-Malo. Plusieurs personnes ont été interpellées. 

Les deux policiers étaient intervenus pour mettre fin à une violente bagarre. Deux membres des forces de l'ordre ont été passés à tabac par un groupe d'une dizaine d'individus devant une boite de nuit de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) dimanche au petit matin.

Selon Ouest-France, qui révèle l'information, ce sont les agents de sécurité de l'établissement de nuit qui ont prévenu la police à la fermeture vers 6h30 du matin à cause d'une violente bagarre qui se déroulait sur le parking. "La soirée se passait bien, sans incident. Je ne comprends pas pourquoi la situation a dégénéré", s'est lamenté le patron de la boite de nuit auprès du journal.

Une patrouille de deux fonctionnaires est rapidement arrivée sur place. Les deux policiers ont été immédiatement pris pour cible par les protagonistes de la bagarre. "Frappé au visage, l’un des deux policiers perd connaissance. Son collègue est également blessé dans l’intervention, plaqué au sol par un individu. Les agresseurs prennent la fuite à l’arrivée d’une deuxième patrouille de police", précise le quotidien.

Lire aussi – Paris: trois policiers agressés, l'un d'eux tire sur l'assaillant armé de couteaux

Le policier le plus violemment frappé a eu "une dent cassé et des plaies au visage". Lui et son collègue ont écopé de plusieurs jours d'arrêts. Une enquête a été ouverte et l'exploitation des images de la vidéosurveillance de la discothèque a permis l'interpellation de plusieurs personnes dont l'auteur présumé des coups au visage. "Placé en garde à vue, il devrait être déféré devant un juge ce mercredi" explique Ouest-France.

"Nous ne sommes pas dans le 93, mais à Saint-Malo. Il n’y a plus aucun respect et personne n’est à l’abri. Nous demandons à la justice la plus grande fermeté", a souligné le secrétaire départemental du syndicat Alliance.

Voir:

Ivre, elle provoque un accident et agresse policiers et pompiers

Les policiers contrôlent un conducteur ivre et tombent sur un djihadiste recherché

Deux policiers ont été violemment agressés dimanche 16 au petit matin à Saint-Malo.


Commentaires

-