Saint-Martin: une touriste de 57 ans trouve la mort après avoir été soufflée par le réacteur d'un avion (vidéo)

Drame

Saint-Martin: une touriste de 57 ans trouve la mort après avoir été soufflée par le réacteur d'un avion (vidéo)

Publié le :

Vendredi 14 Juillet 2017 - 10:33

Mise à jour :

Vendredi 14 Juillet 2017 - 10:35
Une femme de 57 ans, originaire de Nouvelle-Zélande, est décédée mercredi après avoir été soufflée par le réacteur d'un avion qui décollait de l'aéroport Princess Juliana de Sint Maarten (partie néerlandaise de l'île de Saint-Martin)
©Toshifumi Kitamura/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une touriste néo-Zélandaise a perdu la vie, en fin de journée, mercredi 12 dans la partie néerlandaise de l'île de Saint-Martin dans les Caraïbes. La victime de 57 ans observait le décollage d'un Boeing 737, en partance pour l'île de Trinidad, selon le Soualiga Post, un journal de la petite île franco-hollandaise.

Malgré les nombreux avertissements, les touristes s'aventurent souvent sur la plage de Maho Beach qui se situe derrière l'aéroport Princess Julianna pour vivre l'expérience unique du décollage et atterrissage des avions qui se produit à quelques mètres du sable. Les plus téméraires se placent derrière les réacteurs afin de sentir le souffle, espérant être projetés vers la mer.

La victime, qui était en vacances sur l’île, s’était accrochée au grillage de l’aéroport pour se faire "souffler", par le réacteur des avions au moment du décollage. La quinquagénaire aurait été éjectée par la force des réacteurs de l'avion. En tombant, elle se serait cogné la tête sur un bloc de béton, se blessant gravement. La victime a été rapidement prise en charge et transportée au Sint Maarten medical center. Elle a malheureusement succombé à ses blessures. 

"J'ai rencontré la famille de la défunte ce soir et ils ont reconnu avoir fait quelque chose de mal malgré les signaux avertissant clairement du danger", a expliqué Rolando Brison, responsable du tourisme sur l'île

Des panneaux placés aux abords de la piste rappellent les risques encourus et la police ainsi que les autorités aéroportuaires sensibilisent régulièrement les touristes aux dangers de cette attraction. 

La victime, qui était en vacances sur l’île, s’était accrochée au grillage de l’aéroport pour se faire "souffler", par le réacteur des avions au moment du décollage.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-