Saint-Quentin: une femme nue meurt défenestrée, sa compagne écrouée

Saint-Quentin: une femme nue meurt défenestrée, sa compagne écrouée

Publié le :

Lundi 07 Mai 2018 - 09:43

Mise à jour :

Lundi 07 Mai 2018 - 10:01
Une femme de 44 ans a été mise en examen pour meurtre et écrouée samedi, après le décès de sa compagne lors d’une chute du 9e de leur immeuble à Saint-Quentin dans l'Aisne.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L’hypothèse d’une dispute de couple qui a dégénéré est, pour l'heure, privilégiée par les enquêteurs. Jeudi 3 à Saint-Quentin, dans l'Aisne, une femme d'une quarantaine d'années, nue, a chuté du 9e étage de son immeuble. Malgré l'intervention rapide des secours, elle n'a pas survécu. Sa compagne a été placée en garde à vue pour "homicide volontaire".

 Les faits se sont déroulés vers 22h30, dans un immeuble du quartier Europe, rue Geoffroy Saint Hilaire. "J’ai entendu un gros bruit. Et quand je me suis rendu à la fenêtre, je l’ai vue. Ma première réaction avec la lumière sombre, c’est que l’on aurait dit un mannequin", a rapporté un témoin au Courrier Picard qui révèle l'information. Une femme dévêtue vient de faire une chute mortelle depuis le 9e étage. Des voisins ont immédiatement appelé les secours

Lire aussi- Nancy: sa locataire ne payait plus son loyer, il l'avait battue à mort puis défenestrée

Arrivés sur place, les pompiers et le SMUR ont tenté de réanimer la victime pendant plus d'une heure et demie, en vain. Egalement intervenue, la police a interpellé la compagne de la femme décédée. Placée en garde à vue, cette dernière, âgée de 44 ans, a tenu "des propos incohérents" lors de son audition. L’hypothèse d’une dispute entre les deux femmes qui a dégénéré est privilégiée. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de la chute mortelle.

Un scellé a été placé sur la porte de l'appartement marqué de la mention "homicide volontaire". La victime était la mère d'un jeune homme de 21 ans. Sa compagne a été mise en examen et écrouée.

"Si les deux femmes étaient discrètes dans le quartier, des voisins déclarent avoir parfois entendu de violentes disputes. Le cousin de la victime, domicilié au premier étage du même immeuble confie ne plus avoir de contact", a précisé le quotidien.

Une quadragénaire est morte en tombant du 9e étage à Saint-Quentin.


Commentaires

-