"Sale bougnoule, rentre chez toi": une mère de famille frappée et injuriée dans un jardin d'enfants

"Sale bougnoule, rentre chez toi": une mère de famille frappée et injuriée dans un jardin d'enfants

Publié le :

Mardi 19 Juin 2018 - 10:39

Mise à jour :

Mardi 19 Juin 2018 - 10:57
Une mère de famille d'origine kabyle a exigé, vendredi dernier, d'une femme qu'elle attache en laisse son chien qu'elle laissait en liberté dans un jardin d'enfants. La propriétaire de l'animal a réagi avec violence.
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La crise d'hystérie de l'agresseur s'est terminée en insultes racistes et en coups. Une mère de famille a été injuriée et frappée devant ses enfants après avoir demandé à une femme d'attacher son chien turbulent en laisse.

Les faits se sont déroulés à L'Etrat, une commune au nord de Saint-Etienne vendredi 8. La mère de famille d'origine kabyle est allée chercher ses enfants de huit et trois ans à l'école et s'est dirigée avec eux vers un jardin d'enfants de la commune.

Là, les deux petits se sont faits poursuivre par un chien visiblement "joueur" que sa propriétaire a laissé voguer librement dans les lieux malgré l'obligation formelle d'attacher son animal. La mère de la famille a alors fait la remarque à la propriétaire du chien. Ce qui a déclenché sa fureur.

Lire aussi: Aisne - un voisin raciste condamné pour menaces et insultes islamophobes

"Sale bougnoule, rentre chez toi. Dégage dans ton pays", a vociféré la femme visiblement surexcitée qui s'est ensuite dirigée vers la mère de famille, l'a frappée à l'œil et l'a fouettée à coups de laisse, comme le rapporte France Bleu. Visiblement hystérique, l'agresseur n'a été stoppé dans son déchaînement de violence que par l'intervention de plusieurs parents d'élèves présents sur place et qui sont parvenus à le maîtriser.

La mère de famille a porté plainte contre la propriétaire du chien, après s'être vu prescrire cinq jours d'ITT. La maîtresse de l'animal a de son côté porté plainte contre la mère de famille. Une enquête est en cours pour déterminer le déroulé exact des faits et si un lien est avéré entre les coups et les injures racistes.

La mère de famille a porté plainte après avoir été frappée et injuriée.


Commentaires

-