Contamination à la salmonelle: Lactalis savait depuis des mois

Affaire étouffée

Contamination à la salmonelle: Lactalis savait depuis des mois

Publié le :

Mercredi 03 Janvier 2018 - 09:58

Mise à jour :

Mercredi 03 Janvier 2018 - 10:22
Selon "Le Canard Enchaîné" de ce mercredi, la société Lactalis était au courant que certain des matériaux étaient contaminés par des salmonelles. En décembre dernier plus de 1.000 lots de produits infantiles ont été retirés du marché français après que des bébés ont été hospitalisés.
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Et si Lactalis avait tenté d'étouffer l'affaire des produits infantiles contaminés? C'est en tout cas ce qu'affirme Le Canard Enchaîné ce mercredi 3. Selon le journal, l'entreprise leader mondial des produits laitiers connaissait la présence de salmonelles dans l'usine de Craon, en Mayenne.

Dès le mois d'août dernier mais aussi en novembre dernier, le groupe a repéré la présence de bactéries "sur du matériel de nettoyage et sur les carrelages" à Craon. Mais les résultats de ces contrôles internes n'ont pas été rendus publics, un choix que l'entreprise est autorisée à faire comme le souligne la loi.

A voir aussi: Lactalis visée par une enquête après la découverte de salmonelle dans les laits infantiles

Mais en septembre dernier les services de l'inspection sanitaire du ministère de l'Agriculture n'ont repérer aucune anomalie lors d'un contrôle de routine dans l'usine de Craon. "Comment les contrôleurs s'y sont-ils pris pour ne détecter en septembre aucune salmonelle alors que l'on sait aujourd'hui, après enquête, que l'usine était infectée depuis février, au moins?", a souligné un expert en sécurité sanitaire dans Le Canard Enchainé.

De plus, le journal satirique a aussi révélé que malgré un arrêté préfectoral, l'usine de Craon était toujours en fonctionnement, du moins à moitié. "La fabrication des laits pour nourrissons est bloquée mais pas celle des boîtes de céréales".

Pour rappel, en décembre dernier Lactalis a dû rappeler 1.300 lots, produits depuis le mois de février dans l'usine de Craon. Ceux-ci ont été retirés de la vente après que des bébés ont été intoxiqués et hospitalisés.

Plusieurs plaintes ont été déposées contre Lactalis pour non assistance à personne en danger, mise en danger de la vie d'autrui et tromperie.

Selon Le Canard Enchaîné, Lactalis savait que son usine de Craon était contaminée par des salmonelles depuis des mois.

Commentaires

-