Sarthe: la nounou gardait les enfants, son mari pratiquait sur eux des attouchements sexuels

Prédateur à domicile

Sarthe: la nounou gardait les enfants, son mari pratiquait sur eux des attouchements sexuels

Publié le :

Mardi 26 Septembre 2017 - 17:48

Mise à jour :

Mardi 26 Septembre 2017 - 17:56
Un homme de 69 ans a été condamné lundi par un tribunal du Mans pour des attouchements sexuels sur de très jeunes enfants que sa femme était chargée de garder. Les faits ont duré presque 20 ans.
© JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Il n'avait pas à sortir pour chasser ses petites proies, elles venaient directement à son domicile. Un homme de 69 ans a été condamné par le tribunal correctionnel du Mans, dans la Sarthe, pour des attouchements sexuels pratiqués sur neuf enfants que sa femme était chargée de garder. Cette dernière était en effet assistante maternelle à domicile.

Les faits se sont déroulés de 1994 à 2013. Les parents, confiants, emmenaient leurs enfants chez la "nounou" dans le canton de La Suze-sur-Sarthe. Là, le mari leur caressait le sexe, la poitrine et les fesses. A la barre du tribunal, il s'est défendu en expliquant qu'il souhaitait seulement "jouer, pour taquiner" et que ces gestes pourtant explicites n'étaient que "des câlins".

Ce sera un petit garçon de trois ans qui mettra fin à la situation en expliquant en 2013 les attouchements qu'il subissait. Commencera alors deux ans d'instruction pour essayer de retrouver des témoignages d'anciennes victimes. En tout, ce seront neuf victimes –parfois d'une même famille– âgées de trois à neuf ans au moment des faits, qui seront identifiées.

Le sexagénaire admettra devant le tribunal qu'il est attiré sexuellement par les jeunes enfants –"Je me rendais bien compte que je n’étais pas normal" reconnaît-il– mais il estimera aussi que les parents complotent contre lui, lorsqu'il fera face à la liste conséquente que représentent presque deux décennies de gestes déplacés. Et qui ne sont peut-être que la partie émergée de l'iceberg: "Tous les enfants qui passaient à portée de sa main y ont eu droit ", affirmera même le procureur de la République.

L'homme a été condamné à trois ans de prison, dont deux avec sursis. Il sera en outre inscrit au fichier national des auteurs d'infraction sexuelle.

L'homme sera inscrit au fichier des auteurs d'infraction sexuelle.

Commentaires

-