Seine-Maritime: un bébé retrouvé dans une poubelle, la mère arrêtée un an plus tard

Seine-Maritime: un bébé retrouvé dans une poubelle, la mère arrêtée un an plus tard

Publié le :

Vendredi 02 Juin 2017 - 10:55

Mise à jour :

Vendredi 02 Juin 2017 - 11:08
©Philippe Put/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une jeune femme encore mineure a été interpellée mercredi pour avoir laissé son bébé dans une poubelle près de Rouen quelques heures après avoir accouché. Cette arrestation intervient un an après les faits. Une enquête a été ouverte pour tentative d’homicide volontaire sur mineur de 15 ans.

Un an presque jour pour jour se sera écoulé entre la découverte du nouveau-né et l'arrestation de sa mère biologique pour tentative de meurtre. Le 30 mai 2016, un bébé était retrouvé dans une poubelle à Franqueville-Saint-Pierre, dans la banlieue de Rouen (Seine-Maritime). Il s'en était sorti vivant parce qu'une jeune fille avait entendu ses cris alors qu'elle s'apprêtait à jeter ses déchets. Elle avait alerté son entourage puis les secours.

Les pompiers avaient sorti l'enfant du conteneur enterré. Celui-ci -un garçon- n'avait que quelques heures et portait encore son cordon ombilical, ce qui semble accréditer la thèse d'un accouchement sauvage suivi d'un abandon. L'enfant en état d'hypothermie avait été transféré au CHU de Rouen et avait pu être sauvé. Il a par la suite été confié aux services d'aide sociale à l'enfance puis placé dans une famille.

Une enquête avait été ouverte par la gendarmerie locale, mais n'avait donné aucun résultat jusqu'au mercredi 31 mai dernier. Ce jour-là, les gendarmes ont interpellé la mère de l'enfant, identifiée grâce à son ADN et celui de son fils. Elle était mineure au moment des faits et l'est toujours. Ce qui ne l'empêche pas d'être l'objet d'une information judiciaire "du chef de tentative d’homicide volontaire sur mineur de 15 ans",  a indiqué à le procureur de la République de Rouen, Pascal Prache au site Normandie-actu qui révèle l'affaire.

On ignorait encore ce vendredi 2 la manière précise dont les gendarmes sont remontés jusqu'à la jeune femme. Elle a été placée en détention provisoire. Le bébé a été prénommé Théo.

L'enfant avait pu être sauvé et a été prénommé Théo (illustration).


Commentaires

-