Une championne de marathon retrouvée morte frappée et asphyxiée

Seine-Saint-Denis

Une championne de marathon retrouvée morte frappée et asphyxiée

Publié le :

Jeudi 30 Novembre 2017 - 11:10

Mise à jour :

Jeudi 30 Novembre 2017 - 11:28
Mardi, un homme s'est rendu au commissariat du 18e arrondissement de Paris et a avoué aux enquêteurs avoir commis un meurtre. Une marathonienne de 27 ans a ensuite été retrouvée morte à son domicile de Neuilly-sur-Marne, en Seine-Saint-Denis, comme le suspect l'avait indiqué.
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une championne de marathon de 27 ans, Zenash Gezmu, a été retrouvée morte mardi 28 dans un HLM de Neuilly-sur-Marne, en Seine-Saint-Denis. Plus tôt, un homme d'origine érythréenne s'était présenté au commissariat du 18e arrondissement de Paris et avait avoué son meurtre aux policiers.

Le corps de la sportive, venue d'Ethiopie, a été découvert là où le suspect l'avait indiqué. La jeune femme d'1m50 pour 38 kilos gisait sans vie. Elle a visiblement été frappée avec un objet contondant puis serait décédée d'une asphyxie selon Le Parisien qui a révélé l'affaire.

D'après les dires de témoins, qui ont entendu des hurlements provenant de l'appartement de la sportive sans s'en inquiéter, les faits se sont déroulés lundi 27.

Arrivée en France en 2011, elle avait toujours fait de la course, et plus particulièrement du marathon. Le dernier qu'elle avait bouclé était celui d'Amsterdam, terminé en 2h32. Chaque jour, elle jonglait entre son travail de femme de ménage et ses entraînements quotidiens.

Voir aussi: un professeur de judo voulait faire écraser sa femme

Le Stade Français, son club d'athlétisme depuis septembre, lui a rendu hommage mardi après l'annonce de sa mort. "Aujourd'hui est un triste jour pour le monde de l'athlétisme. Zenash Gezmu nous a quitté. Le Stade Français s'associe à la douleur et la peine de tous ses proches. Repose en paix championne", a-t-il été écrit sur la page Facebook de l'association.

L'enquête menée par la police judiciaire de Seine-Saint-Denis devra déterminer les circonstances exactes de la mort de l'athlète. Une autopsie va d'ailleurs être pratiquée. L'homme qui s'est rendu, et qui est toujours présumé innocent, devra être à nouveau interrogé. Les policiers pourront alors déterminer s'il a bien tué Zenash Gezmu.

Un homme s'est rendu à la police en s'accusant du meurtre de Zenash Gezmu, une championne de marathon.

Commentaires

-