Seine-Saint-Denis: la femme d'un restaurateur tuée de plusieurs coups de marteau, son mari dans un état grave

Auteur(s)
MM
Publié le 31 mars 2015 - 12:54
Image
Des voitures de police.
Crédits
©Gile Michel/Sipa
La femme d'un restaurateur chinois a été tué à coups de marteau.
©Gile Michel/Sipa
Un couple de restaurateurs chinois a été agressé lundi 30. L'épouse a succombé à des coups de marteaux portés à la tête tandis que son mari souffre de multiples fractures.

L'agression était d'une rare violence. Un couple de restaurateurs asiatique a été violemment attaqué la nuit dernière dans son établissement des Pavillons-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis lundi 30. La femme a été brutalement tuée à coups de marteau et son mari roué de coups avec une barre de fer mais il est parvenu à échapper à ses agresseurs.

L'agression a eu lieu vers 23h lundi soir dans le restaurant des deux victimes lorsque deux hommes originaires de Hongrie, habitant au dessus du restaurant, pénètrent dans l'établissement et s'acharnent sur le couple de restaurateurs. Le propriétaire, âgé de 54 ans, est violemment frappé à l'aide d'une barre de fer tandis que sa femme reçoit une véritable pluie de coups de marteau avant d'être laissée pour morte dans la chambre froide du restaurant. Elle ne survivra pas à ce traitement, les pompiers ont tenté en vain de la ranimer.

Malgré de multiples fractures, le gérant a pu miraculeusement échapper à ses agresseurs. Il a été transporté dans la nuit à l'hôpital parisien Lariboisière. Son pronostic vital était "réservé" ce mardi matin, selon une source policière.

Les deux suspects, qui ont tenté de mettre le feu au restaurant après l'agression, ont été interpellés, le premier dans la rue, le second à l'intérieur du commerce. Ils ont été placés en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

Le motif de l'agression était encore inconnu ce mardi matin.  Les pistes d'une "extorsion de fonds" ou d'un différend de voisinage restent les plus plausible pour les forces de l'ordre.

14/08 à 18:20
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don