Seine-Saint-Denis: une famille juive séquestrée et dévalisée à son domicile, les auteurs de l'agression recherchés

Seine-Saint-Denis: une famille juive séquestrée et dévalisée à son domicile, les auteurs de l'agression recherchés

Publié le 10/09/2017 à 16:25 - Mise à jour à 16:30
© VALERY HACHE / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Dans son appartement de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), une famille juive a été séquestrée et dévalisée dans la nuit de jeudi à vendredi. Une enquête a été ouverte pour retrouver les agresseurs.

Une famille juive a vécu l'horreur dans la nuit de jeudi 7 au vendredi 8. Dans son appartement de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis), elle a été séquestrée et dévalisée, une agression décrite comme "antisémite" par de nombreuses associations. Selon le récit des victimes, cité par le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA), les auteurs se sont introduits dans le pavillon par effraction, ont coupé le courant avant de séquestrer le fils de la famille. Puis, au petit matin, ils s'en sont pris "à la maîtresse de maison" et à son mari.

Au total, les agresseurs étaient au nombre de trois dont deux qui avaient le visage masqué. Tout en les menaçant de mort, ils leur auraient déclaré: "vous êtes juifs, vous avez de l'argent. On prend l'argent aux juifs pour le donner aux pauvres". Toujours selon le BNVCA, "ils ont réclamé et emporté les bijoux, des sommes d'argent en espèces et les cartes de crédit". Finalement, la mère de famille est parvenue à alerter discrètement un service d'urgence, lequel a prévenu la police. Les agresseurs, eux, se sont enfuis peu après. Ils sont actuellement recherchés par les forces de l'ordre.

Quant aux victimes, elles ont été transportées à l'hôpital pour y recevoir les soins d'urgence, a expliqué le BNVCA, rappelant que les membres de cette famille sont "connus et réputés de la communauté juive et des institutions centrales dans lesquelles ils exercent des responsabilités importantes".

Suite à quoi, le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) a condamné sur Facebook cette agression "très violente et antisémite dont à été victime une famille juive de Livry-Gargan séquestrée, ligotée, tabassée et volée à son domicile". Pour son président, Francis Kalifat, "cet acte odieux est bien la preuve si besoin en est, que les juifs de France sont particulièrement menacés dans la rue et depuis quelque temps au sein même de leur domicile ce qui est encore plus inquiétant". Par conséquent, il appelle les autorités à "une vigilance renforcée et à des sanctions exemplaires et dissuasives". 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Une famille aurait été agressée Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis) en raison de ses croyances juives.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-