Séisme en Italie: 120 morts selon un bilan toujours provisoire

Séisme en Italie: 120 morts selon un bilan toujours provisoire

Publié le :

Mercredi 24 Août 2016 - 20:12

Mise à jour :

Mercredi 24 Août 2016 - 20:19
©Filippo Monteforte/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un séisme de magnitude 6 sur l'échelle de Richter a fait au moins 120 morts selon un bilan très certainement provisoire, dans la nuit de mardi à mercredi. Plusieurs villages de montagne ont été très durement touchés.

Le bilan humain n'a pas cessé d'augmenter en Italie ce mercredi 24, à mesure que les secouristes retrouvaient les corps des victimes du puissant séisme qui a frappé le pays. Dans l'après-midi, le chef du gouvernement italien Matteo Renzi a annoncé qu'il y avait "au moins 120 vies détruites et ce n'est pas un bilan définitif". De nombreuses personnes restent en effet portées disparues. C'est à Rieti, non loin de la zone du séisme où il s'était rendu brièvement avant cette conférence de presse que Matteo Renzi a fait cette annonce, énonçant également le chiffre, lui aussi provisoire, de 368 blessés.

Le séisme de magnitude 6 sur l'échelle de Richter a eu lieu en pleine nuit, à 3h36. Il a partiellement détruit plusieurs villages dans une région montagneuse au nord-est de Rome. Des immeubles entiers ont été réduits à l'état de ruines notamment dans les villages d'Amatrice, de Pescara del Tronto ou d'Accumoli.

Les secours italiens continuent ce mercredi soir de fouiller les décombres en espérant retrouver un maximum de personnes vivantes, tandis que des habitants essayent de dégager les ruines, souvent à mains nus, en attendant de l'aide, et craignant une éventuelle réplique. Une trentaine d'autres secousses ont en effet eu lieu, ressenties parfois jusqu'à Rome, et dont la plus forte a atteint une magnitude de 5,3, menaçant d'abattre définitivement les bâtiments qui ont résisté.

Un tremblement de terre d'une ampleur égale avait déjà frappé l'Italie le 20 mai 2012, faisant alors 25 morts. En 2009, un séisme de magnitude 6,3 avait fait plus de 300 victimes. L'ensemble du territoire italien, qui s'étend sur plusieurs plaques tectoniques, est fortement exposé aux risques de tremblements de terre. Vingt millions d'Italiens sont "potentiellement exposés au risque sismique", selon la Protection civile.

A l'image de plusieurs membres du gouvernement et personnalités politiques françaises, François Hollande a adressé la solidarité de la France à l'Italie. 

Les secours comme les civiles italiens ont fouillé les décombres toute la journée de mercredi à la recherche de survivants.

Commentaires

-