Série de rixes très violentes entre migrants au nord de Paris

Série de rixes très violentes entre migrants au nord de Paris

Publié le :

Mercredi 10 Avril 2019 - 06:39

Mise à jour :

Mercredi 10 Avril 2019 - 06:45
© Christophe ARCHAMBAULT / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Plusieurs bagarres très violentes ont opposé des groupes de migrants dans le nord de la Paris ce week-end. Une personne a été grièvement blessée. 

Des bagarres très violentes, aux allures de batailles rangées. Ce week-end a connu une explosion de violences parmi les groupes de réfugiés qui vivent dans des conditions très précaires au nord de Paris. Plusieurs personnes ont été blessées, dont une grièvement, au cours de rixes opposants plusieurs nationalités.

Comme le révèle le journal Le Parisien, une première altercation a eu lieu dans la nuit du vendredi 5 au samedi 6, au cours de laquelle des coups de couteau ont été échangés au niveau du périphérique. Cette première bagarre a été suivie par une importante rixe opposant une cinquantaine d'Afghans et d'Erythréens ce qui a provoqué l'intervention des forces de l'ordre qui ont lancé des grandes de désencerclement pour disperser la foule des bagarreurs. Au moins 27 personnes ont été blessées.

Lire aussi – Migrants: face aux campements dégradés, l'Etat va créer un nouveau centre d'accueil à Paris

"La nuit suivante, une cinquantaine d’Afghans et d’Érythréens se sont à nouveau opposés et des pierres ont été lancées sur la police, qui a fait usage de lanceurs de balles de défense", précise le quotidien. Il y a eu huit interpellations avant qu'une nouvelle bagarre éclate au cours de laquelle une personne a été grièvement blessée à coups de couteau. Le journal souligne qu'une dernière bagarre a eu lieu dimanche.

"On a déjà connu ça ailleurs, sur le campement du Millénaire et à la Villette, des soucis du même ordre, mais jamais de la même ampleur. Plus les conditions se dégradent, plus les conditions pour la survie amènent à des batailles rangées", s'est désolé Pierre Henry, directeur général de France Terre d’Asile qui estime miraculeux que de tels actes "ne se soit pas produits avant".  

Voir:

A Paris, des migrants et leurs enfants sous des tentes de fortune

Migrants en Méditerranée: "les ONG ont pu se faire complices des passeurs", estime Castaner

Plus de 300 migrants évacués d'un campement dans le nord de Paris

Plusieurs bagarres très violentes ont opposés des groupes de migrants dans le nord de la Paris ce week-end.


Commentaires

-