Sète: des milliers de litres de vins se déversent dans les rues, un sabotage revendiqué

Le CRAV

Sète: des milliers de litres de vins se déversent dans les rues, un sabotage revendiqué

Publié le :

Jeudi 04 Août 2016 - 07:29

Mise à jour :

Jeudi 04 Août 2016 - 07:30
Des milliers de litres de vins ont déferlé dans les rues de Sète dans la nuit de mardi à mercredi provoquant l'intervention des pompiers. Selon France 3, l'acte aurait été revendiqué par le Comité régional d'action viticole (CRAV).
©Gile Michel/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le sinistre est pour le moins surprenant. Plusieurs milliers de litres de vin provenant des cuves d'un négociant se sont déversés dans la rue à Sète, dans l'Hérault, dans la nuit de mardi 2 à mercredi 3. Loin de faire des heureux, le liquide s'est rependu rapidement dans les caves et les parkings souterrains des résidences riveraines, provoquant des dégâts matériels. Ces hectolitres d'alcool - très odorants - s'étaient échappés de cinq cuves de Biron, négociant en vins.

Ces denrièers ont sabotées par des membres du CRAV, le Comité régional d'action viticole. Ce dernier a revendiqué l'action devant les caméras de France 3 Languedoc-Roussillon. Dans une interview filmé, un de ses représentants, flouté, légitime l'action de mardi soir. "On est pas assez entendus, on a beau interpeller les syndicats, faire un maximum d'interventions, on voit que ça ne porte pas ses fruits", explique le représentant, dont la voix a été déformée.

Ce groupe a déjà mené des actions en juillet, dans l'Aude et l'Hérault, contre des importateurs de vins étrangers, notamment espagnol. 

Il aura fallu trente minutes aux pompiers pour dégager la chaussée inondée à l'aide de pompes. Dans ses revendications, le CRAV promet qu'il ira "de plus en plus loin" s'il n'est pas entendu. "Ca peut pas continuer comme çà, donc je pense qu'on ira de plus en plus loin. Prochaine étape, la grande distribution, on prendra des +rendez-vous de courtoisie+ et si elle ne joue pas le jeu, on s'occupera de la grande distribution comme les autres".

 Une enquête est en cours, mais pour l'heure, la police s'est refusée à tous commentaires.

Des milliers de litres de vins ont déferlé dans les rues de Sète dans la nuit de mardi à mercredi provoquant l'intervention des pompiers.

Commentaires

-